en cours

Collection à l'étude

Chaosmose

du  au 
Tous les deux ans, l’IAC expérimente sa collection in situ.
En parallèle au parcours organisé à Villeurbanne avec différentes structures culturelles, l’IAC présente en 2018 une sélection d’œuvres qui croise des acquisitions récentes avec des œuvres de la collection existante.

« Contaminer, exploiter à outrance.
Les inquiétudes formulées depuis les années 1960 se cristallisent aujourd’hui avec l’avènement de l’Anthropocène1. »
En écho à ces questionnements menés par le Laboratoire espace cerveau, l’exposition Chaosmose* rassemble des pratiques en prise avec les éléments : marches rituelles, récoltes, captation de la gravité… Certains processus ici à l’œuvre se mesurent au cosmos dans son infinité, d’autres sondent la noirceur latente des phénomènes imprévisibles qui le traversent.
En quête de positionnement dans un univers chaotique, les artistes partent à la recherche d’une possible continuité et transposent le vertige des forces naturelles en puissance imaginative, voire spirituelle.


1 Hélène Guenin, Cosmogonies, au gré des éléments, MAMAC Nice & Éditions Snoeck, Gand, 2018, p. 22

* En résonance au chaosmos de James Joyce (mot-valise créé par Joyce dans Finnegans Wake, 1939) et par extension à la chaosmose de Felix Guattari (1992), et à Cosmogonies au gré des éléments sous le commissariat d’Hélène Guenin, MAMAC Nice, 2018.
L’exposition fait acte d’une quête de continuité entre ordre et désordre dans un monde bouleversé par de permanentes mutations.

IAC → EXPOSITIONS → in situ → Collection à l'étude
i-ac.eu/fr/expositions/24_in-situ/2018/492_COLLECTION-A-L-ETUDE
imprimé le 13 décembre 2018 [08:00] depuis l'adresse IP : 3.80.218.53
© Institut d’art contemporain 2018