WHAT IS NOT VISIBLE IS NOT INVISIBLE : Frac collections in National Museum of Singapore

La Collection en prêt à l'international

from  to 
Prêt des œuvres de Michel François et de Pierre Huyghe
Collection IAC, Rhône-Alpes
Avec les œuvres de : Absalon, Louidgi Beltrame, Michel Blazy, Céleste Boursier Mougenot et Ariane Michel, Louis Cane, Martin Creed, Philippe Decrauzat, Edith Dekyndt, Julien Discrit, Richard Fauguet, Michel François, Aurélien Froment, Dominique Gonzalez-Foerster, Hans Haacke, Raymond Hains, Pierre Huygue, Ange Leccia, Claude Lévèque, Anthony McCall, Adrien Missika, Hans Op de Beeck, Philippe Parreno, Elisa Pône, Hugues Reip, Claude Rutault, Anri Sala, Sarkis, Alain Séchas, Su-Mei Tse, Ann Veronica Janssens.

L’exposition What is not visible is not invisible* , conçue à partir d'oeuvres choisies parmi les collections des 23 FRAC, réunit à partir du 7 octobre 2016 au National Museum de Singapour 32 artistes français et internationaux.
Présentée dans la principale galerie d’exposition temporaire du National Museum de Singapour, l’exposition What is not visible is not invisible invite à un parcours mental et sensoriel inédit, au cœur de l’éphémère et du sensible.

De la lumière aux ténèbres, du rêve au subconscient, de la vision à la sensation, l'exposition est un cheminement dans l’esprit humain et une exploration de ses capacités de vision. Cette expérience se veut progressive, elle rappelle notamment le processus de la Dream Machine de Bryan Gysin et Ian Sommerville (1958) ; elle prend pour point de départ la capacité de l’art à modifier le regard et à ouvrir les portes de la perception, d’un point de vue aussi bien intellectuel que physique.

Cette exposition est un projet associé à la Biennale de Singapour de 2016 ; il poursuivra son itinérance en Asie en 2017.

Le titre de l'exposition fait référence à l'œuvre éponyme de l'artiste français Julien Discrit (2008, collection du FRAC Lorraine)

Les FRAC (Les Fonds régionaux d'art contemporain) sont des collections publiques d'art contemporain créées en 1982 dans le cadre de la politique de décentralisation mise en place par l'État avec les nouveaux conseils régionaux pour permettre à l'art d'aujourd'hui d'être présent dans chaque région de France. Aujourd'hui, les collections des FRAC rassemblent 26 000 œuvres de 4 200 artistes autant français qu’étrangers.
Leur mission première est de constituer une collection, de la diffuser auprès de différents publics et d'inventer des formes de sensibilisation à la création actuelle.
Créée en décembre 2005, l’association Platform réunit les 23 FRAC qui ont décidé de s’associer pour favoriser une réflexion collective sur les missions et les enjeux des FRAC, de constituer un centre de ressources et d’informations et de développer les échanges et les coopérations interrégionales et internationales grâce à des invitations de commissaires étrangers.
IAC → EXHIBITIONS → ex situ → The collection → France & at the international → WHAT IS NOT VISIBLE IS NOT INVISIBLE : Frac collections in National Museum of Singapore
i-ac.eu/en/exhibitions/22_en-france-et-a-l-international/2016/391_WHAT-IS-NOT-VISIBLE-IS-NOT-INVISIBLE-FRAC-COLLECTIONS-IN-NATIONAL-MUSEUM-OF-SINGAPORE
printed on July 21, 2019 [17:43] from IP address : 54.242.193.41
© Institut d’art contemporain 2019