Karen Knorr

La Princesse de Clèves – Tu m’aimes donc je suis

1996

Œuvre réalisée dans le cadre de l'exposition Jocaste en Arcadie. A Madame de Sévigné. Une évocation contemporaine du XVIIe siècle, Château de Grignan, Grignan, octobre 1996-janvier 1997
Tirage Cibachrome
1/5
82,6 x 72,6 x 1,7 cm

La photographie intitulée La Princesse de Clèves – Tu m’aimes donc je suis témoigne de l’importance que Karen Knorr accorde aux citations littéraires. Nombreuses sont ses œuvres qui empruntent leur titre à ceux de romans ou d’essais célèbres. Cette photographie, dont le contour ovale rappelle les portraits du XVIIe siècle, traduit également ce mélange de fascination et de répulsion qu’elle semble éprouver pour les formes du passé et qu’elle cherche à réactiver dans la sphère contemporaine. Si la relation entre l’image et la phrase inscrite sur son cadre peut évoquer un passage du roman de Madame de la Fayette, elle semble relever d’une symbolique plus large, où se croisent récit légendaire, histoire et féminisme, dont il revient au spectateur de s’emparer.

→ Karen Knorr

© Karen Knorr

Karen Knorr, La Princesse de Clèves - Tu M'Aimes Donc Je Suis, 1996 © Karen Knorr

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Karen Knorr, La Princesse de Clèves – Tu m’aimes donc je suis
i-ac.eu/en/collection/467_la-princesse-de-cleves-tu-m-aimes-donc-je-suis-KAREN-KNORR-1996
printed on March 28, 2020 [10:02] from IP address : 3.235.66.217
© Institut d’art contemporain 2020