Michel François

Mur à l’emporte-pièce

1999-2010

Core boring in the wall
Variable size
Only piece

Pour Mur à l'emporte-pièce, Michel François joue avec les murs comme il joue avec les mots. Fidèle à l'expression imagée qui fait le titre de l'œuvre, l'artiste a en effet réalisé un carottage dans un des murs de l'exposition Plans d'évasion (Institut d'art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes, 12 mars - 9 mai 2010). Il a ensuite placé au sol, à côté de ce trou mural, la partie cylindrique du mur partiellement évidé. L'acquisition de cette pièce par l'Institut d'art contemporain ne pouvait se faire sans y associer Passage d'eau, une sculpture minérale observable depuis le trou mural opéré par l'artiste. La coordination de ces deux installations traduit l'intérêt de l'artiste pour la mise en scène de ses œuvres dans l'espace, qui peuvent ainsi très souvent se répondre et se faire écho. À l'évidence, le carottage du mur chez Michel François est la traduction matérielle et concrète des concepts de plein et de vide, qui dans une logique de récupération et de recyclage, ne vont jamais l'un sans l'autre. Mur à l'emporte-pièce fonctionne ainsi en deux temps : un trou, puis une carotte de plâtre, qui tous deux détournent l'usage de l'espace d'exposition.
Tandis que le trou creuse une fenêtre inattendue à partir de laquelle d'autres œuvres sont observables, la carotte, elle « [...] est devenu[e] le mobilier, on peut s'assoir dessus », précise l'artiste. Selon Guillaume Désanges, « cette véritable écologie de travail n'est pas que matérielle, là encore, mais également sensible, esthétique. Dans la perception d'une forme, plusieurs autres possibles ». L'intérêt esthétique est de représenter ici simultanément les deux formes indissociables et antithétiques du geste à la fois destructeur (un vide ou un plein) et créatif (un plein ou un vide) de l'artiste.

→ Michel François

© Blaise Adilon

Michel François, Mur à l'emporte-pièce, 1999 © Blaise Adilon © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Michel François, Mur à l’emporte-pièce
i-ac.eu/en/collection/20_mur-a-l-emporte-piece-MICHEL-FRANCOIS-1999-2010
printed on April 20, 2019 [12:12] from IP address : 184.73.14.222
© Institut d’art contemporain 2019