Yan Pei-Ming

Elisabeth Nighogossian (visage)

1994

Huile sur toile
200 x 200 cm

Elisabeth Nighogossian (visage), a été en réalisée en 1994, à l’occasion de l’exposition de Yan Pei-Ming, visages – portraits,  présentée à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne (du 17 janvier au 13 février 1994), en collaboration avec la résidence pour personnes âgées Gustave Prost, établissement voisin du centre d’art. Ming y réalise une série de portraits des locataires de la maison, dont Elisabeth. Une semaine avant l’exposition, Ming se consacre à une série de portraits de cinq vieilles dames, locataires de la maison – dont Elisabeth –, qu’il réalise sur place. « Non, je ne crains pas de céder à la mise en scène de mon propre travail, ou de mettre la peinture en représentation, comme si cela était un spectacle. Qu’est-ce que la peinture sinon un problème de représentation ? Ce que je veux ici, c’est recréer un lieu de travail (...). C’est vrai, je ne dis plus aujourd’hui que le visage est un prétexte pour faire de la peinture. Au contraire, avec le portrait cela devient plus réel. J’ai aussi pris conscience que l’on ne peut pas faire de la peinture avec des prétextes1 ». Il s’agissait pour Ming, dans une exposition de portraits décontextualisés, de s’imprégner de l’atmosphère du lieu, son travail de peintre étant intimement associé à son existence d’homme.

→ Yan Pei-Ming

André Morin

Yan Pei-Ming, Elisabeth Nighogossian (visage), 1994 André Morin © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Yan Pei-Ming, Elisabeth Nighogossian (visage)
i-ac.eu/en/collection/136_elisabeth-nighogossian-visage-YAN-PEI-MING-1994
printed on July 18, 2024 [03:36] from IP address : 3.233.232.160
© Institut d’art contemporain 2024