Larry Sultan

Né en 1946 à New York (État de new york, États-unis)
décédé en 2009 à Greenbrae (californie, États-Unis)

Larry Sultan est un photographe américain, né en 1946, à New York. Il étudie les sciences politiques à l'université de Californie puis la photographie au San Francisco Art Institute où il enseigne ensuite de 1978 à 1988, avant d'intégrer le California College of Arts. Il débute sa carrière en combinant des photographies d'archives tirées de documents de police, d’institutions, de publicités et de quotidiens, afin de révéler la multiplicité de lectures possibles de ces documents sortis de leur contexte. En 1977, il publie avec un étudiant, Mike Mandel, le livre Evidence1 [Preuve] qui présente, sans légendes, d’anciennes photographies de scènes de crime et d’expérimentations scientifiques envisagées comme des preuves par des institutions spécialisées. En détournant ces images, il fait vaciller la notion d’auteur et l'illusion d'objectivité de la photographie. 

De 1978 à 1981, Larry Sultan réalise une série de photos sous-marines, The Swimmers, qui distord les perspectives du corps et de sa pesanteur.
En 1992, la série Pictures from Home expose ses parents mis en scène comme représentants de la perte d'utopie de la classe moyenne américaine. Collage narratif, qui associe photographies couleur, images de films personnels et fragments de conversations, ce travail porte aussi l’émotion du souvenir et de l’intime.
De 1988 à 2002, Larry Sultan réalise notamment The Valley, une série de photographies de maisons bourgeoises de Los Angeles servant de décor à des films pornographiques. En marge des tournages, il oriente alors son objectif vers des détails domestiques, traces d'un monde décalé, entre artifice et réalité.

L’ensemble de la pratique de Larry Sultan œuvre à faire disparaître la possibilité d’une vérité photographique « en étirant les possibilités du documentaire au moyen d’une ambiguïté narrative2». Larry Sultan incarne ainsi une photographie conceptuelle californienne affranchie, à la recherche des marges qui séparent le documentaire de la fiction. L’artiste aime « (…) trouver un cadre pour le banal, pour l’ordinaire, pour le quotidien – c’est ça mon travail, dans une certaine mesure – c’est vraiment excitant quand il reste dans cet endroit ambigu où il ne ressemble pas encore à de l’art3 ».

L'œuvre de Larry Sultan est représentée par la Galerie Stephen Wirtz à San Francisco et a été exposée au San Francisco Museum of Modern Art en 2004, au Musée de l'Élysée, à Lausanne en 2006, et au Musée d’Art Contemporain de Chicago en 2007. L’artiste est représenté dans de prestigieuses collections, notamment américaines : Los Angeles County Museum of Art, Art Institute of Chicago, Solomon Guggenheim Museum, etc.

The collection

Larry Sultan

Sans titre (Red-haired Girl)

1978

The collection

Larry Sultan

→ consult the works
from the collection online
IAC → Larry Sultan ← Artists
i-ac.eu/en/artists/516_larry-sultan
printed on March 03, 2024 [15:57] from IP address : 34.239.154.201
© Institut d’art contemporain 2024