Carte blanche à l'artiste Éléonore Pano-Zavaroni

Coucou la vérité

from  to  | 14:00
Pendant la période de montage, l’IAC prête sa façade !

Coucou la vérité
Une proposition qui se regarde depuis la rue !
Elle réunit les poèmes écrits par les enfants des classes CM de l’Ecole Pasteur à Villeurbanne sur invitation d'Éléonore Pano-Zavaroni et mis en page par Aldric Lamblin.

Coucou la vérité
Communauté émotionnelle – Comment on se raconte ?
Ce qui ne peut pas se dire, pas s’entendre
Ce commun là
Le commun de l’indicible.
Une vérité quasi impossible à partager.
Une lutte, une quête
À la recherche de l’humain
Entre les respirations, entre les gestes, quand le bruit s’amenuise
et que les pensées n’osent plus apparaître ou se perdent à l’infini
entre la peau et le cosmos.


Coucou la vérité est le titre qu’Éléonore Pano-Zavaroni a donné à sa résidence au sein du quartier Grandclément en partenariat avec la Ville de Villeurbanne et l’IAC.

« Quand on se raconte, quand on choisit la manière de se raconter, on prend le pouvoir sur son histoire, sur sa manière d’exister. Coucou la vérité – Coucou le désaccord ! Coucou l’amour ! Coucou la transmission ! – c’est accueillir la puissance de chaque personne, faire place, faire ensemble et penser le monde dans lequel on veut vivre. Il s’agit de pratiquer ensemble, soigner les rencontres, et faire apparaître les productions un peu partout dans la ville tels des petits feux.
Coucou la vérité réunit les productions de différents acteurs et actrices du territoire villeurbannais – enfants, lycéens et lycéennes, personnes en situation de handicap et séniors.
Cette résidence donne également lieu au développement du projet Pour lui Y Para Todxs Lxs Otrxs, triptyque vidéo qui résonne avec et nourrit Coucou la vérité »

Les résidences artistiques territoriales initiées par la Ville de Villeurbanne permettent d’inscrire une expérience artistique dans la durée et au plus proche des habitants. Cette démarche expérimentale d’action culturelle favorise la rencontre entre les artistes, les habitants, une œuvre et un processus de création, en impliquant tous les acteurs de terrain (scolaires, sociaux, culturels, associatifs). Dans ce cadre, le projet proposé par l’IAC a été retenu par la ville de Villeurbanne et la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes pour une mise en œuvre d’octobre 2023 à juin 2024 au sein du quartier Grandclément.

Les productions sont également à découvrir à l'Espace Info de Villeurbanne jusqu'au 5 mars 2024, sur le site des Ateliers Frappaz et chez les commerçants villeurbannais.

Éléonore Pano-Zavaroni vit et travaille à Lyon. Elle organise des situations basées sur des rencontres – ses médias peuvent être aussi bien des échanges postaux, des vêtements, des discours, de la nourriture, des boissons ou des formes de transport. Son travail établit des communautés locales et distantes de pensées et d’idées partagées. Il est motivé par un intérêt pour les valeurs de la communauté et de l’amitié et le potentiel des dynamiques sociales.
IAC → Events → Carte blanche à l'artiste Éléonore Pano-Zavaroni
i-ac.eu/en/RDV-satellites_2024/468_carte-blanche-a-l-artiste-eleonore-pano-zavaroni
printed on April 19, 2024 [15:02] from IP address : 3.238.71.155
© Institut d’art contemporain 2024