Belle Haleine - L'odeur de l'art

from  to 
@ droits réservés

Bernard Bazile, Boîte ouverte de Piero Manzoni, 1989
Collection IAC, Rhône-Alpes

@ droits réservés

L’exposition met l’accent sur le potentiel olfactif de notre perception esthétique tout en soulevant les questions suivantes : Quelle est l’odeur de l’art ? Que se passe-t-il lorsque notre nez devient soudain le vecteur principal de notre expérience artistique ? Des oeuvres d’art peuvent-elles activer l’olfaction chez l’observateur sans dégager d’odeur ? Les odeurs peuvent-elles être décrites et transcrites en images ? Les odeurs peuvent-elles servir à l’expression artistique et à la créativité ? Des oeuvres d’artistes au rayonnement international montrent que ces expériences existent bel et bien et que la notion d’art peut être élargie à la dimension olfactive, laquelle a d’ailleurs connu ces dernières années une importance croissante.

L’odorat est un sens biochimique qui compte parmi nos capacités sensorielles les plus anciennes. En tant que sensorium corporel, il permet d’expérimenter directement l’environnement puisque notre perception olfactive est immédiatement rattachée au système limbique. L’odorat est une faculté sensorielle majeure étroitement liée à certains événements, aux souvenirs et au jugement, et permettant d’intégrer dans le moment présent des informations sur des événements passés. Les parfums évoquent donc subjectivement et culturellement des émotions très diverses, des souvenirs et associations qui varient aussi au fil de l’Histoire.
IAC → EXHIBITIONS → ex situ → The IAC Collection → France & at the international → Belle Haleine - L'odeur de l'art
i-ac.eu/en/exhibitions/22_en-france-et-a-l-international/2015/306_BELLE-HALEINE-L-ODEUR-DE-L-ART
printed on January 25, 2020 [16:27] from IP address : 34.229.131.116
© Institut d’art contemporain 2020