Sarkis

Miroirs

1985

Installation murale
Miroirs, rouge à lèvre
170 x 120 cm

Les œuvres de Sarkis sont souvent pensées en rapport avec leur contexte de monstration. C'est le cas de ces Miroirs qui reproduisent au mur un plan du Nouveau musée et le titre des œuvres présentées dans l'exposition de Sarkis en 1985. L'installation fait penser à un plan de salle permettant au visiteur de se guider dans le musée, mais à l'instar d'un message écrit à la va-vite au rouge à lèvre sur le miroir de la salle de bain, effaçable, donc témoignant du caractère potentiellement évolutif de l'exposition. L'évidente mise en abyme opérée autant par les miroirs que par la liste des œuvres rappelle la série des aquarelles du Forgeron, comme si l'exposition, en tant que totalité, tournoyait autour de signes visuels et linguistiques qui se répéteraient sous différentes formes. La réflexivité du miroir permet en outre au spectateur de s'inclure dans l'ensemble, de devenir un personnage de l'histoire.

Pour Sarkis, formé à l'architecture dans ses jeunes années, le plan de sol, dans son abstraction, fonctionne comme matrice, et toute matrice est un commencement ouvrant sur de l'indéterminé. Il s'agit donc moins d'un programme que d'une variante expressive, tout comme les dessins des séries Opus I et II (2010-2011) : des plans architecturaux de toutes les époques que l'artiste dit interpréter à la manière de partitions musicales.

→ Sarkis

Sarkis, Miroirs, 1985. © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Sarkis, Miroirs
i-ac.eu/en/collection/733_miroirs-SARKIS-1985
printed on September 30, 2020 [17:36] from IP address : 3.235.51.33
© Institut d’art contemporain 2020