Richard Baquié

1988

1988

Installation
Flèche métallique peinte, bloc de béton sur siège en cuir, carrosserie de voiture et radio
Métal peint, béton, cuir
250 x 250 x 200 cm

1988 est une œuvre de Richard Baquié qui, comme son titre en donne l’indication, date de 1988. L’installation se compose de divers éléments récupérés par l’artiste dans des casses et décharges de la ville de Marseille : une flèche métallique peinte, un bloc de béton posé sur un siège en cuir, une carrosserie de voiture et enfin une radio. L’œuvre évoque l’idée d’un déplacement, un thème récurrent chez l’artiste, tout autant que son impossibilité. Si le choix d’un siège de voiture, vecteur de mobilité, et la présence d’une flèche symbolisent le mouvement, le fait qu’un bloc de béton enracine l’assise dans le sol envoie un message contradictoire. L’installation fait dès lors penser à une salle d’attente, un sas, pour une personne en instance de départ mais qui pour le moment y est empêchée. Difficile de dire précisément à quoi renvoie la date de 1988, si l’utilisation qu’en fait l’artiste est purement autobiographique. Cette année est pour lui celle d’un entre-deux, après 1987 qui a vu Richard Baquié, très actif, être consacré internationalement (exposition personnelle au Centre Pompidou, participation à la Documenta) et avant 1989, qui est l’année d’un exil temporaire au Japon. Comme souvent dans son travail, Richard Baquié produit une forme de poème en volume, une œuvre métaphysique dont l’artiste prend comme toujours le soin de ne pas figer le sens.

→ Richard Baquié

Richard Baquié, 1988, 1988 © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Richard Baquié, 1988
i-ac.eu/en/collection/609_1988-RICHARD-BAQUIE-1988
printed on February 23, 2020 [20:53] from IP address : 3.94.202.172
© Institut d’art contemporain 2020