Maxime Descombin

Flore faune minéral

1962 - 1984

Acier Corten
175 x 440 x 440 cm

Flore faune minéral est une œuvre emblématique des recherches de Maxime Descombin. Imaginée en 1962, elle existe sous forme de maquette conservée par la Fondation L’Atelier Descombin, et sous la forme monumentale qui fut acquise par l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne en 1984. Elle se compose de trois éléments de grandes dimensions, identiques, faits de demi-cercles en acier joints par soudure. Pour réaliser cette sculpture, Maxime Descombin collabore avec l’usine Bayardon de Mâcon. Le recours aux techniques et aux matériaux industriels s’inscrit dans les recherches de l’artiste sur l’architecture et l’espace. Seule varie l’orientation des éléments. Mais cette variation dans la répétition fait émerger l’importance, dans la perception que l’on peut avoir d’une sculpture, de son rapport au sol et au corps de celui qui la regarde. L’artiste souligne leur singularité en leur attribuant à chacune un titre différent, et fait d’elles des symboles des trois grands règnes de la vie sur Terre.

→ Maxime Descombin

© Association pour l'Atelier Descombin

Maxime Descombin, Flore faune minéral, 1962 - 1984 © Association pour l'Atelier Descombin

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Maxime Descombin, Flore faune minéral
i-ac.eu/en/collection/552_flore-faune-mineral-MAXIME-DESCOMBIN-1962-1984
printed on February 25, 2020 [03:38] from IP address : 34.226.244.70
© Institut d’art contemporain 2020