François Curlet

Wall Painting Yourself

2007

Wall painting
Bomb drawing or black thick marker on white wall
300 x 150 cm

Wall Drawing Yourself (2007) résulte d’un prélèvement de deux images du dessin animé américain The Simpsons. Le montage montre Marge Simpson dans son bain, comme dans une publicité pour un produit capillaire accompagnée des mentions « avant » et « après ». Dans le premier dessin, le personnage de fiction présente sa célèbre chevelure dressée de façon démesurée vers le haut, tandis que dans le second, après avoir mis sa tête sous l’eau, ses cheveux défaits se répandent autour de son cou et sur les rebords de la baignoire. Ainsi, comme l’explique Curlet, « l’icône est défaite par un geste privé, un acte intime1 » à la fois simples et efficaces. Le titre de l’œuvre s’explique par le fait qu’elle est reproductible gratuitement : il suffit de la photocopier sur un rhodoïd, de la projeter sur un mur avant de la matérialiser à la bombe ou au feutre noir. Curlet entend ainsi se moquer du sérieux de certains wall drawings, par une proposition délibérément « décorative, prenant des airs de cours magistral2 ». Ce n’est pas la première fois que l’artiste se réfère aux Simpsons. En 1992, dans une œuvre sonore intitulée JJM 1992, il avait combiné les voix d’Homer, Marge et Bart Simpson prononçant les noms « Joseph », « Marie » et « Jésus », selon toutes les ordres possibles (six au total). Ce système de permutations était une façon de synthétiser « deux choses qui sont des ovnis l’une par rapport à l’autre3 », de faire rentrer dans un registre pop une litanie rappelant celle du chapelet.

→ François Curlet

© Blaise Adilon

François Curlet, Wall Painting Yourself, 2007 © Blaise Adilon © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → François Curlet, Wall Painting Yourself
i-ac.eu/en/collection/47_wall-painting-yourself-FRANCOIS-CURLET-2007
printed on September 20, 2020 [13:33] from IP address : 3.237.94.109
© Institut d’art contemporain 2020