Ushio Shinohara

Boxing Painting

1960-2000

Peinture, Toile libre
Acrylique sur toile de coton
200 x 1000 cm

Boxing Painting (1960-2000) est une réinterprétation par Shinohara de ses premières œuvres, réalisée spécifiquement pour l’IAC, lors du vernissage de l’exposition Et l’Art se met au monde, le 22 juin 2000. L’artiste explique l’origine de son mode opératoire : « J’avais habillé ma main dans de vieux vêtements trempés dans du Sumi noir japonais, donné des coups de poings sur trente morceaux de papier agrafés sur le mur dans la cour de la maison. Mes parents habitaient Tokyo, c’était le début de ma "boxing painting". Shinohara a repris le procédé au début des années 1990, et sa performance pour l’IAC fut la première du genre réalisée en France. A la manière des drippings de Pollock ou des Anthropométries de Klein, Shinohara cherche à créer une trace existentielle de sa propre vitalité, mélange d’énergie et de colère. Il s’agit aussi d’une certaine façon de trancher avec l’intellectualisme conceptuel en revenant à une activité essentiellement physique, voire sportive, où l’artiste cherche des façons de faire de l’art jusque-là négligées.

→ Ushio Shinohara

© André Morin

Ushio Shinohara, Boxing Painting, 1960-2000 © André Morin

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Ushio Shinohara, Boxing Painting
i-ac.eu/en/collection/211_boxing-painting-USHIO-SHINOHARA-1960-2000
printed on August 09, 2020 [10:18] from IP address : 3.235.107.209
© Institut d’art contemporain 2020