Ben Hansen

Né en 1940 à Zutendaal (Belgique), vit et travaille à Zolder (Belgique)

À Gand, Ben Hansen étudie les civilisations gréco-latines et les langues, matières qu’il enseigne, dès 1963, dans un lycée de la ville d’Houtalen en Belgique. Parallèlement à cette fonction qu’il occupe jusqu’en 1983, il poursuit pendant une période de cinq ans (de 1973 à 1977) des études à l’Académie des Beaux-Arts dans la section photographie noir et blanc. Cette entrée tardive dans le monde de la photographie n’a pas empêché que son travail soit présenté lors d’expositions personnelles et collectives dans plusieurs institutions françaises et européennes, et qu’il figure dans de nombreuses et prestigieuses collections telles que celles du musée Ludwig à Cologne, du musée de l’Elysée à Lausanne ou encore du Stedelijk Museum à Amsterdam.

Son œuvre, fortement imprégnée de mythologie classique, traite essentiellement de la question du nu en photographie à travers la tentative d’harmonisation de l’humain et de la nature. Dans une recherche de fusion de ces deux formes organiques, Ben Hansen présente dans sa première série, intitulée Frieda, Paula, Ben, … (1977-1981) des corps nus, photographiés seuls ou en couple, dans la nature (forêt, champs de blé, lac gelé…). Dans De Dollard (1980-1983), son travail le plus célèbre, il photographie des corps féminins nus, recouverts de boue, qui évoquent tout autant la statuaire grecque antique que la naissance de Vénus. Séjournant fréquemment dans la région des Pyrénées, il consacre deux travaux à cet environnement rocheux et sauvage dont il souhaite exalter la sensualité. Le premier, Pyrénées (1989-1999), cherche à instaurer un dialogue entre une femme nue et une nature grandiose, que ce soit par un cri de libération, ou par des positions méditatives ou de communion avec la roche. Le second s’intéresse aux grottes d’Isturitz dans le Pays Basque (Grottes d’Isturitz, 1999-2001) et figure une série de rites étranges et païens auxquels se livrent plusieurs personnes dans une tentative d’explorer la dimension charnelle et sensuelle du site. Quelques années plus tard, Ben Hansen poursuit ce même travail autour du nu féminin et de la nature mais en passant à la photographie couleur, avec des séries toujours baignées de mythologie, dans les Pyrénées, encore, mais aussi en Slovénie.

The collection

Ben Hansen

De Dollard

1980 -1983

The collection

Ben Hansen

→ consult the works
from the collection online
IAC → Ben Hansen ← Artists
i-ac.eu/en/artists/473_ben-hansen
printed on April 22, 2019 [12:00] from IP address : 54.226.73.255
© Institut d’art contemporain 2019