Mark Dion

Né en 1961 à New Bedford (Massachusetts, États-Unis)
Vit à New York (État de New York, États-Unis)

Mark Dion a étudié à la School of Visual Arts de New York entre 1982 et 1984,    et participé au programme d’études indépendant du Whitney Museum (1984-1985). En 1986, il est titulaire d’un BFA (Bachelor of Fine  Arts) puis d’un doctorat honorifique de l’Université de Hartford (Connecticut) en 2002.
En 2014, il est membre honoraire de l'Université de Falmouth au Royaume-Uni, et titulaire en 2015 d'un doctorat honorifique en lettres humaines (Ph.D.) du Wagner Free Institute of Science de Philadelphie (2015). Mark Dion a reçu de nombreuses distinctions dont le Lucida Art Award en 2008. Depuis 1998, il est également codirecteur de Mildred's Lane, un programme novateur d'éducation en arts visuels et de résidence à Beach Lake, en Pennsylvanie.
Mark Dion a exposé dans le monde entier : Tate Gallery, Londres (1999) ; MoMA, New York (2004) ; Miami Art Museum (2006) ; British Museum of Natural History, Londres (2007) ; Musée Océanographique de Monaco (2011) ; Palais des Beaux-Arts, Paris (2016)…

Mark Dion explore la nature et travaille fréquemment en dehors des circuits artistiques traditionnels, avec des chercheurs scientifiques ou des organismes institutionnels tels que les parcs naturels. Il choisit de présenter des œuvres qui relèvent autant de la science que de l’art auxquelles il offre une dimension performative en se mettant lui-même en scène. Ainsi, en 2000, pour Roundup : An Entomological Endeavor for Smart Museum of Art à l’Université de Chicago, l’artiste se présente vêtu à la manière d’un entomologiste tropical, filets à papillons à la main. Mark Dion se révèle aussi très soucieux de l’histoire de l’art et plus particulièrement de la monstration du travail de l’artiste. Il s’affirme ainsi dans une tradition iconographique au sein de laquelle il cite souvent Jackson Pollock, Robert Smithson ou Joseph Beuys.
Ses performances, dessins et installations lui permettent de questionner nos représentations habituelles concernant l’artiste, le scientifique, le chercheur ; trois figures valorisées, voire idéalisées par la société. Cependant, il précise « (…) Je suis Mark Dion, l’artiste, qui emprunte les méthodes, les tactiques et les attributs d’une autre discipline (…). L’un des aspects majeurs de ma démarche a consisté à considérer la division supposée entre la connaissance et le dilettantisme, pour lequel j’ai un véritable intérêt1 ».
Ainsi, Mark Dion adopte souvent la place d'un scientifique amateur, d'un collectionneur, d'un historien ou d'un biologiste afin de porter un regard humoristique et critique sur les relations entre culture et nature. Il s’intéresse à l'évolution de l'histoire naturelle, au rôle du scientifique, mais aussi aux présentations de la nature et des systèmes écologiques dans le domaine scientifique, dans les musées, et dans l’art. Il reprend à son compte les systèmes de classifications dans les muséums d’histoire naturelle, présentant des squelettes et des animaux en vitrine, épinglés dans des boîtes ou dans des bocaux.

Selon lui, les musées engendrent un statut iconique de leurs objets, présentant une nature exposée, très loin de l’idée d’un monde naturel. Il tente donc d’aller à l’encontre des codes visuels et idéologiques qui ont formaté notre connaissance de la nature. Au travers de la mise en scène d’objets évocateurs, il réalise des installations qui définissent le cadre de fictions scientifiques.
La collection et le classement sont les fondements de la réflexion menée par Mark Dion. Quelques-uns de ses travaux – la présentation ironique de planches classificatrices du 18e siècle, par exemple – révèlent l’absurde des systèmes de classification scientifique, même basés sur la connaissance du monde physique. D’autres explorent les racines historiques de la muséographie issues de la tradition des « cabinets de curiosités » des 17e et 18e siècles et des collections personnelles d’objets curieux ou exotiques.

The collection

Mark Dion

Boxes of the Paleontologist

1993

The collection

Mark Dion

→ consult the works
from the collection online
IAC → Mark Dion ← Artists
i-ac.eu/en/artists/274_mark-dion
printed on March 31, 2020 [09:05] from IP address : 3.235.75.196
© Institut d’art contemporain 2020