Barbara Kruger

Née en 1945 à Newark (New Jersey, États-Unis)
Vit et travaille à Los Angeles et à New York (États-Unis)

Barbara Kruger a reçu une formation académique et a vécu un apprentissage au sein d’entreprises commerciales. Directrice artistique chez Condé Nast (Vogue, Mademoiselle, Vanity Fair, Harper’s Bazaar), elle a également suivi les ateliers de Diane Arbus lors de ses études de graphiste. Avant d’utiliser la photo, elle connut une longue période picturale tout en se livrant à un travail d’écriture qu’elle poursuit : critique cinématographique pour Artforum, elle écrit également des nouvelles et des scénarios de films.

Bien que la pratique de Barbara Kruger soit protéiforme (installations, sculptures métalliques, en tissu et en ronde-bosse, peinture, écriture, vidéo), celle-ci est principalement connue pour ses photomontages légendés où elle a intégré et détourné les codes de l’image publicitaire.

En 1979 a lieu sa première exposition marquante au centre d’art contemporain P.S.1 (New York).
En 1999-2000, le Museum of Contemporary Art de Los Angeles a organisé une rétrospective de mi-carrière mettant en lumière le travail de l'artiste depuis 1978.
D'autres expositions personnelles importantes du travail de Barbara Kruger ont été organisées par de prestigieuses institutions : Palazzo delle Papesse - Centro Arte Contemporanea, Sienne (2002) ; Moderna Museet, Stockholm (2008-
2011) ; Schirn Kunsthalle, Francfort (2010-2011) ; Pinakothek der Moderne, Munich (2011-2012) ; Kunsthaus Bregenz, Autriche (2013-2014) ; National Gallery of Art, Washington, DC (2016-2017) ; Amorepacific Museum of Art, Séoul (2019). En septembre 2021, l’Art Institute of Chicago inaugure l’exposition Barbara Kruger : Thinking of  You. I Mean Me. I Mean You, englobant quatre décennies de la pratique de l’artiste, et organisée avec le Los Angeles County Museum of Art et le Museum of Modern Art, New York.

C’est à la fin des années 1970 et par la pratique de la photographie que Barbara Kruger définit les éléments qui vont devenir caractéristiques de sa démarche artistique. Elle procède à une réappropriation des images et de messages proches de slogans politiques et culturels, par le biais de juxtapositions au sein d’une composition photographique de grand format.
Le corps (les visages ou les membres) reste l’élément le plus représenté dans ses œuvres et l’image stéréotypée de la femme telle qu’elle est utilisée par la communication de masse constitue l’un des fondements de sa réflexion.
« Dans ma production, les images et les mots enregistrent visuellement le choc entre nos corps et les jours et les nuits qui les construisent et les contiennent. J’essaie d’interrompre les silences assommants de l’image avec les impertinences grossières et les confusions nerveuses du langage…1 ».
En 1989, Your Body Is a Battleground [Ton corps est un champ de bataille] présente le portrait agrandi d’une femme que l’artiste a divisé en deux moitiés. Placé en travers de l’image, le slogan soulève la question de la femme-objet et le droit de celle-ci de disposer de son propre corps.
Par le choix des slogans et des images, Barbara Kruger dénonce les médias publicitaires avec leurs propres outils et détourne de la même façon les supports : affiches, mais aussi tee-shirts ou encore sacs plastiques. Ainsi, pour You Are the Perfect Crime [Tu es le crime parfait], en 1984, le slogan vient s’inscrire dans la fumée de cigarette exhalée par un homme en costume.

Les œuvres de Barbara Kruger ont pour vocation de démystifier la société du spectacle et de consommation. En convoquant les stratégies publicitaires et en choisissant un texte toujours typographié de la même façon, de même que les trois couleurs, rouge, noir et blanc, comme dans les messages révolutionnaires, l’artiste affirme son propos et le rend reconnaissable, pour prendre à partie le spectateur tout en lui imposant les stéréotypes véhiculés dans notre société.
La violence, la politique, les difficultés des minorités, les injustices et l’image du corps de la femme dans les médias sont autant de sujets abordés par l’artiste, pour fustiger les instruments du pouvoir et les mécanismes du contrôle social.

The collection

Barbara Kruger

Sans titre (Your Too Much is Never Enough)

1986

Editions

L'inventaire

1988

FRAC Rhône-Alpes
The collection

Barbara Kruger

→ consult the works
from the collection online
IAC → Barbara Kruger ← Artists
i-ac.eu/en/artists/272_barbara-kruger
printed on August 19, 2022 [05:05] from IP address : 3.239.4.127
© Institut d’art contemporain 2022