Saâdane Afif

Né en 1970 à Vendôme (France)
Vit et travaille à Berlin (Allemagne)

Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Bourges, Saâdane Afif est l’un des artistes français les plus remarqués de sa génération. Il a réalisé de nombreuses expositions personnelles dont Anthologie de l’Humour Noir au MMK Frankfurt en 2012, Technical Specifications au Witte de With, Rotterdam en 2008 ou encore Lyrics au Palais de Tokyo en 2005. Il a participé à d’importantes expositions collectives internationales dont Made in Germany Zwei au Sprengel Museum, Kestnergesellschaft et au Kunstverein d’Hanovre en 2012, ou encore la documenta 12, Cassel, en 2007 et la Biennale de Lyon en 2005. En 2013, Saâdane Afif a présenté une importante exposition personnelle à l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes : Blue Time, Blue Time, Blue Time…

Saâdane Afif développe depuis les années 1990 une œuvre qui peut s’appréhender sous deux angles. D’une part, il met en place de nombreux projets faisant référence à l’univers de la musique pop, et d’autre part, il crée des œuvres empreintes de mélancolie, échos aux vanités traditionnelles, avec l’image du crâne notamment. En 2004, lors de l’exposition Melancholic Beat à Essen, Saâdane Afif présente Blue Time (Sunburst), un objet hybride entre la guitare et la pendule. Métronome mélancolique, son tic-tac lancinant imprime la mesure du temps qui passe à l’ensemble de l’exposition. À cette occasion et pour la première fois, il demande à l’artiste Lili Reynaud-Dewar des paroles de chansons en relation avec chacune des quatre œuvres présentées : Brume, Everyday, Black Spirit et Blue Time. Ces textes sont exposés au mur aux côtés des œuvres auxquelles ils se réfèrent, sans distinction de statut.
Depuis lors, l’artiste passe ainsi régulièrement commande de textes de chansons en lien avec ses travaux. Ces commandes répondent à des règles très précises. À la fois émanation et prolongement du sens d’une œuvre donnée, ces textes sont devenus les matériaux mêmes du travail de l’artiste.

Ainsi, en jouant sur les infinies possibilités d’interprétation, Saâdane Afif tente de donner une forme à cette part de l’œuvre qui n’existe que par le regard de l’autre.1 Au fil de ses expositions, il orchestre les métamorphoses de ces textes, qui deviennent successivement chansons, albums, concerts, performances ou encore émissions radiophoniques. Autant d’expériences qui empruntent à l’univers de la musique et de la scène mais qui restent avant tout des propositions conceptuelles menées dans le champ des arts visuels. Ainsi, en jouant la répétition dès le titre de l’exposition Blue Time, Blue Time, Blue Time…, l’artiste retrace les nombreuses interprétations données à une même œuvre et au texte qu’elle a inspiré au cours de ces dix dernières années. L’exposition devient ainsi le lieu d’observation privilégié d’un processus artistique qui ne se donne à voir qu’au gré des mutations incessantes qu’il engendre, et dont la forme idéale ne peut être qu’inachevée.

The collection

Saâdane Afif

Everyday (Le Progrès)

2013

The collection

Saâdane Afif

Une Répétition / L’Oratrice / Melancholic Beat

2013

The collection

Saâdane Afif

Feedback (Blue Time versus Suspense)

2009-2013

The collection

Saâdane Afif

Best-of / One Million BPM / Down At The Rock And Rock Club / Melancholic Beat / Samples and remixes / 9 Pièces Réduites / Blue Time vs. Suspense / One, Two… / Expats & Clandestines

2005-2008

The collection

Saâdane Afif

Mise à flot

2001

The collection

Saâdane Afif

→ consult the works
from the collection online
IAC → Saâdane Afif ← Artists
i-ac.eu/en/artists/187_saadane-afif
printed on July 22, 2017 [06:58] from IP address : 23.20.193.33
© Institut d’art contemporain 2017