Ivan de Menis

Né en 1973 à Trévise (Italie)
Vit et travaille à Trévise

Ivan De Menis est un artiste italien né en 1973 dont la pratique picturale repose sur un système d’opérations complexes mettant en jeu l’un des fondements mêmes de la peinture : la couleur. Son travail a été notamment exposé à la Kunstlerhaus de Klagenfurt en Autriche, au Spazio Manzù de Bergame, à la Galerie Hebert à Paris, ainsi qu’à l’IAC de Villeurbanne. Ivan De Menis a suivi dans un premier temps des cours d’arts graphiques à l’Istituto D'Arte Bruno Munari dans la ville de Vittorio Veneto, située dans la province de Trévise. Il part ensuite étudier la peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Venise dont il ressort diplômé en 1997.
Bien que la pratique artistique d’Ivan De Menis ait débuté à la fin des années 1990, ne sont connus de sa production que des tableaux peints à partir de 2012. Depuis cette période, plusieurs invariants structurent sa pratique : la monochromie, l’affirmation de la surface, une expérimentation constante dans la recherche de nouveaux supports ainsi qu’une matérialité affirmée. Cette matérialité aboutit à la constitution d’objet-tableaux, voire d’œuvres hybrides entre peinture et sculpture comme Retta 546/1 et Retta 546/2 (2014), dont la disposition (posées de biais à même le sol contre un mur) rappelle certaines œuvres iconiques du sculpteur minimaliste John McCracken. Ce dernier était par ailleurs une figure illustre du mouvement Light and Space aux côtés notamment de Larry Bell et James Turrell. Dans son utilisation d’une palette de couleurs influencée par la peinture tonale vénitienne (région dont il est originaire) mais plus encore, par sa manière de faire littéralement entrer le regardeur dans un espace de couleur pure, Ivan De Menis rejoue à l’intérieur du cadre du tableau certains aspects de l’approche phénoménologique propre au mouvement minimaliste américain. La série des Tessera, qu’ils soient de formats carrés (Tessera 1E4/3, 2013) ou rectangulaires (Tessera 1EE/48, 2013), s’envisagent comme des volumes de couleurs pures réagissant à la lumière qui traverse leur surface vitreuse, et dévoilant sur leurs bords les strates temporelles de leur construction picturale. À cette superposition de temporalités s’ajoute la complexité des opérations de production. Pigments, vernis, résines, mais aussi Pluriball et polystyrène constituent autant de matériaux hétéroclites utilisés et soumis à des traitements conférant aux tableaux brillance et lissé. Comme un paradoxe, le travail d’Ivan De Menis fait coïncider deux approches pourtant antagonistes : celle relevant d’une tradition analytique de la peinture (une peinture réflexive révélant ses propres constituants) d’une part, et d’autre part, la volonté d’exposer le regardeur à des phénomènes sensibles et perceptifs.

The collection

Ivan de Menis

Compression 5B6E

2016

Editions

Le Temps de l'audace et de l'engagement - De leur temps (5) -

2016

SilvanaEditoriale, Milan
The collection

Ivan de Menis

→ consult the works
from the collection online
IAC → Ivan de Menis ← Artists
i-ac.eu/en/artists/1439_ivan-de-menis
printed on November 23, 2017 [19:35] from IP address : 54.225.36.143
© Institut d’art contemporain 2017