Nona Inescu

Rosa canina (Armed with prickles)

2020

[Rosa canina (armée de piquants)]

Impression d’archive sur papier Hahnemuehle
100 x 70 cm
Tirage 3/5

Rosa canina fait partie d'un ensemble de photographies qui explore les interactions possibles de la main avec des plantes variées, à la manière d'un catalogue ou d'un atlas botanique. Prise dans un environnement végétal, la photographie est cadrée sur une main recouverte d'épines. Au premier plan s'entremêlent des rameaux d'églantier dont la main semble avoir emprunté l'un des traits caractéristiques en « s'armant de piquants ». Elle adopte ainsi une posture mimétique, à la manière de certains animaux ou insectes qui utilisent des techniques de camouflage pour se protéger ou au contraire, attaquer.
En isolant cette main de son corps (humain) Nona Inescu l'institue en tant qu'être à part entière, être hybride, indéfini, capable de métamorphose et d'adaptation. Mais l’œuvre suggère également une agressivité latente, déjà sensible dans le titre qui est aussi le nom scientifique de la plante en question : un nom en forme d'oxymore, évoquant à la fois la délicatesse et la menace, le règne animal et végétal, la fleur symbole d'amour – cliché poétique par excellence – et la dent qui déchire. L'espèce rosa canina était en effet réputée guérir de la morsure des chiens enragés, d'où son nom. L'artiste joue de cette juxtaposition sémantique pour créer une juxtaposition formelle qui, en dédoublant l'imaginaire, séduit et inquiète.

→ Nona Inescu

Nona Inescu, Rosa canina (Armed with prickles), 2020

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Nona Inescu, Rosa canina (Armed with prickles)
i-ac.eu/fr/collection/883_rosa-canina-armed-with-prickles-NONA-INESCU-2020
imprimé le 18 avril 2024 [12:48] depuis l'adresse IP : 3.238.71.155
© Institut d’art contemporain 2024