Nona Inescu

Intertangle I

2021

[entremêlement]

Acier brossé, tige de rose (Rosa sericea)
280 x 30 cm

Intertangle I est apparentée à un ensemble de sculptures réunies dans l'exposition Grey Gardens, présentée au Cap Saint Fons en 2023. L’œuvre, composée d'un rameau de rosier soyeux (Rosa sericea) qui s'enroule autour d'un enchevêtrement de tiges d'acier brossé, rappelle d'une manière sculpturale la photographie Liana (2021) où un bras et une liane s'entrelacent dans un milieu forestier. Cette manière d'agencer un élément végétal en mettant l'accent sur une construction linéaire et épurée peut aussi faire penser aux compositions florales de l'ikebana japonais, où se cristallise la rencontre entre l'humain et la nature. L'aspect déterminant d'Intertangle tient toutefois au contraste entre des matériaux a priori étrangers l'un à l'autre, qui semblent esquisser une sorte de danse, fusion imminente entre l'acier froid et lisse et la délicatesse du rosier hérissé d'épines.
L'entremêlement (en anglais intertangle), au-delà de la simple description formelle, est l'affirmation d'un véritable programme philosophique : la préfiguration d'un monde libéré de la domination humaine, un monde littéralement « post-humain » où espèces végétales et animales, minéraux et artefacts industriels s'entremêleraient en se recomposant. Avec cette œuvre, Nona Inescu propose la vision vivante de ruines futures, vision d'un monde interconnecté qui ne doit sa survie qu'au jeu des mélanges et des métamorphoses.

→ Nona Inescu

© Blaise Adilon

Nona Inescu, Intertangle I, 2021 © Blaise Adilon

© Blaise Adilon

Nona Inescu, Intertangle I, 2021 (détail) © Blaise Adilon

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Nona Inescu, Intertangle I
i-ac.eu/fr/collection/882_intertangle-i-NONA-INESCU-2021
imprimé le 23 avril 2024 [07:37] depuis l'adresse IP : 3.230.143.213
© Institut d’art contemporain 2024