Gérard Singer

La Maboule

1973

Sculpture
Epoxy bleu, bois marine, acier
Hauteur: 675 cm
Diamètre: 420 cm

Si Gérard Singer focalise déjà toute son énergie à la conception d’espaces dans l’environnement urbain au début des années 1970, il n’est toutefois pas rare que l’artiste produise encore des sculptures-objets. La Maboule, datant de 1973, en témoigne. Invité avec plusieurs artistes à réaliser une œuvre originale au plateau d’Assy (Haute-Savoie) à partir d’un poème créé dans l’espace de Jean-Pierre Lemesle, Gérard Singer fait apparaître au milieu de la nature une sculpture s’apparentant à un rocher peint de couleur bleue, de forme sphérique. L’œuvre montre de façon exemplaire le rapport intime, voire organique que l’artiste entretient avec la montagne et la sensualité de ses formes, lui qui pratiqua toute sa vie l’alpinisme. Travail à l’échelle du paysage, La Maboule lui permet aussi d’expérimenter l’époxy, une résine polyépoxyde qu’il sculpte en négatif par l’utilisation de larges moules. Outre son évidente plasticité, cette matière possède aussi une légèreté qui permet à l’œuvre d’être plus aisément transportable. Plus surprenant, la peinture, que l’artiste avait abandonnée au début des années 1960, ressurgit ici de façon éclatante à travers ce bleu clair tranchant avec les tonalités automnales de l’environnement naturel du plateau.

→ Gérard Singer

Crédit photographique : Blaise Adilon

Gérard Singer, La Maboule (1973). Parc du Château de Beaulieu, Riorges, été 2012 Crédit photographique : Blaise Adilon © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Gérard Singer, La Maboule
i-ac.eu/fr/collection/862_la-maboule-GERARD-SINGER-1973
imprimé le 21 mai 2024 [08:55] depuis l'adresse IP : 44.223.39.67
© Institut d’art contemporain 2024