Isa Melsheimer

Wardian Case (palermo)

2020

Béton, verre, terre, plantes
60 x 60 x 60 cm

Isa Melsheimer commence à réaliser la série des Wardian Cases (ou caisses de Ward) à partir de 2012. Nommés ainsi d'après le médecin et biologiste anglais Nathaniel Ward qui en a inventé le principe en 1835, ces caissons hermétiques servaient à transporter des plantes par bateau, sans nécessité d'arrosage. En effet, la particularité du système est son fonctionnement en circuit fermé : l'air se renouvelle par photosynthèse, tandis que l'eau se condense pour revenir dans la terre. Isa Melsheimer voit dans ces serres closes des mondes miniatures, des microcosmes autonomes. Les plantes enfermées dans les caisses proviennent de graines que l'artiste dérobe lorsqu'elle visite des jardins botaniques. Aussi, les Wardian Cases ne présentent pas un échantillon de la flore locale (celle de Palerme par exemple), mais d'espèces allogènes, rapportées en Europe lors d'expéditions coloniales ; les boîtes témoignent, à leur manière, d'une forme de prédation exercée sur le vivant et les écosystèmes.
En apparence marginales dans le corpus d’œuvres d'Isa Melsheimer, les Wardian Cases sont pourtant significatives de son travail ; le parallélépipède en verre peut en effet être considéré comme l'essence de l'architecture moderniste, que l'on pense à la Glass House de Philip Johnson ou la Farnsworth House de Mies Van de Rohe. Forme minimale et fonctionnelle colonisée de l'intérieur par le développement anarchique de végétaux et de moisissures, elle nous rappelle que l'artiste aime à déranger l'ordre et la rationalité modernistes.

→ Isa Melsheimer

© François Doury

Isa Melsheimer, Wardian Case (Palermo), 2020 © François Doury

© François Doury

Isa Melsheimer, Wardian Case (Palermo), 2020 © François Doury

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Isa Melsheimer, Wardian Case (palermo)
i-ac.eu/fr/collection/893_wardian-case-palermo-ISA-MELSHEIMER-2020
imprimé le 18 avril 2024 [13:04] depuis l'adresse IP : 3.238.71.155
© Institut d’art contemporain 2024