Mark Dion

Boxes of the Paleontologist

1993

Installation
Bois brut, métal, paille, plâtre, plastique, tissu, verre
Environ : 220 x 145 cm

Boxes of the Paleontologist évoque le cabinet de curiosités et le musée d’histoire naturelle. L’œuvre nous présente les « outils » qu’un paléontologue aurait abandonnés, laissant une recherche en cours. De manière générale, les caisses, malles et cartons, dans les œuvres de Mark Dion, font référence à différents types de déplacements, tels le transport, le déménagement, le voyage et l’expédition. Ici, certaines caisses sont ouvertes, révélant des « traces » de fouilles, engendrant ainsi la curiosité et l’imagination du visiteur.

Il s’agit d’une installation fictionnelle possiblement évolutive. En effet, l’artiste a choisi, lors d’une exposition itinérante, d’ajouter à chaque étape plusieurs pièces à l’œuvre, comme autant de fragments découverts par le paléontologue tout au long de ce parcours. Ces “faux” fragments de fossiles témoignent du travail d’un scientifique qui étudie les êtres et les organismes vivants ayant existé au cours des temps géologiques. La paléontologie a permis de prouver la trace de vies passées, de types intermédiaires, qui ont permis l’émergence des catégories classifiant aujourd’hui les êtres et organismes vivants.

Tout en allant à l’encontre d’une origine divine de l’univers, Mark Dion s’amuse tout de même à déplacer les objets de la science. Les fossiles sont ici
« fétichisés », présentés comme des objets convoités, porteurs d’une histoire (à la fois due à leur temps de création, mais aussi à leur temps de découverte).

→ Mark Dion

© Mark Dion. Crédit photographique : Ville de Grenoble / Musée de Grenoble-J.L. Lacroix

Mark Dion, Boxes of the Paleontologist, 1993. © Mark Dion. Crédit photographique : Ville de Grenoble / Musée de Grenoble-J.L. Lacroix

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Mark Dion, Boxes of the Paleontologist
i-ac.eu/fr/collection/726_boxes-of-the-paleontologist-MARK-DION-1993
imprimé le 20 mai 2024 [18:13] depuis l'adresse IP : 44.221.70.232
© Institut d’art contemporain 2024