Rita McBride

National Chain

1997-2002

Aluminium
Espace d'au moins 50 m²
Tirage : 1/2

National Chain a été présentée pour la première fois au Witte de With de Rotterdam en 1997 (avec l’œuvre Arena), et remontée en 2002 à l'Institut d'art contemporain. Comme lors de sa première occurrence, l’œuvre, constituée de rails de faux-plafond abaissés à un mètre cinquante du sol, traverse plusieurs salles de l'exposition. Comme souvent, Rita McBride réemploie un élément de construction vernaculaire, ayant plus à voir avec l’ingénierie du bâtiment qu'avec l'art architectural. Déplacée dans l'espace du musée, rendue visible et faisant même obstacle à la déambulation, la grille concrète évoque celle, fantasmatique, du modernisme. Le basculement de la verticalité du tableau (on pense à Mondrian) à l'horizontalité contraint le visiteur à se courber ou à passer au travers de la structure, pour jeter un œil sur l'envers d'un décor où il n'y a plus rien à voir. Avec cette œuvre, Rita McBride livre un commentaire subtil et caustique sur le caractère autoritaire sous-jacent du projet moderniste.

→ Rita McBride

© Blaise Adilon

Rita McBride, National Chain, 1997-2002. © Blaise Adilon

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Rita McBride, National Chain
i-ac.eu/fr/collection/700_national-chain-RITA-MCBRIDE-1997-2002
imprimé le 23 février 2024 [21:21] depuis l'adresse IP : 3.235.145.108
© Institut d’art contemporain 2024