Jacques Doucet

L’Alchimiste d’arc-en-ciel

1982

Huile sur toile
97 x 162 cm
99 x 164 cm (hors marge)

Au regard du parcours artistique de Doucet, L’Alchimiste d’arc-en-ciel (1982) témoigne d’un amour incontestable pour la matière picturale. La fin de la Seconde Guerre mondiale et l’adhésion au mouvement Cobra en 1948 éveillent chez l’artiste une création chargée d’un imaginaire truculent. L’expression de son travail va connaître tout au long de sa vie une identité fidèle à « un rêve d’enfant1 ».
Dans L’Alchimiste d’arc-en-ciel se conjuguent des lignes multidirectionnelles à une imagerie vibrante de spontanéité. La peinture est teintée d’un esprit ludique où se révèle une fiction poétique. Si le titre de l’œuvre suggère un personnage à la quête utopique, ce dernier s’évanouit dans la peinture pour faire place à « la dynamique de la couleur et l’activité de la forme2 ».
Rétrospectivement l’ensemble des peintures de Doucet constitue un archipel poétique, la majeure partie de ses œuvres est dotée d’un titre lyrique donnant à voir sur chacune de ses toiles un nuancier fabuleux.

→ Jacques Doucet

Jacques Doucet, L'Alchimiste d'arc-en-ciel, 1982 © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Jacques Doucet, L’Alchimiste d’arc-en-ciel
i-ac.eu/fr/collection/626_l-alchimiste-d-arc-en-ciel-JACQUES-DOUCET-1982
imprimé le 12 juin 2024 [21:42] depuis l'adresse IP : 44.220.44.148
© Institut d’art contemporain 2024