Dror Endeweld

Ende Einer Welt

1994 - 1995

51 modules (36 x 9 x 6 cm)
Tôle galvanisée, peinture jaune

Il s'agit d'une première proposition d’un ensemble de quatre pour l’exposition Dror Endeweld au Nouveau Musée de Villeurbanne en 1995. Cette œuvre est directement inspirée du nom de l’artiste dont la traduction rapprochée de l’allemand est « fin du monde ». Ende Einer Welt fait du nom propre de l’artiste la matière première de l’œuvre, tout en exprimant une parole au sens minimum. Pour la mise en œuvre de sa proposition, l’artiste préfère, pour éviter tout fétichisme, utiliser un matériau industriel, le métal. Mais la silhouette sobre de l’œuvre ne détourne pas notre regard de l’énoncé. Le mot « einer », inséré au centre de l'inscription, exprime à la fois la relation de l’œuvre au spectateur et à la fin du monde relative au nom propre de l’artiste. La "fin du monde" n'est plus celle de l’artiste, mais également celle du public.

→ Dror Endeweld

Crédit photographique : André Morin

Dror Endeweld, Ende Einer Welt, 1994 - 1995 Crédit photographique : André Morin

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Dror Endeweld, Ende Einer Welt
i-ac.eu/fr/collection/616_ende-einer-welt-DROR-ENDEWELD-1994-1995
imprimé le 22 février 2024 [12:32] depuis l'adresse IP : 3.239.76.25
© Institut d’art contemporain 2024