Sam Durant

Proposal for Monument in Friendship Park, Jacksonville, FL

2000

Œuvre en 3 dimensions, Installation

Bois, aluminium, glace, fibre de verre, papier, plastique, métal, tourne-disques, système audio, bidon de détritus

Proposal for Monument in Friendship Park, Jacksonville, FL (2000) est un objet artistique qui s'inscrit au croisement de la sculpture, de l'installation, du design et de l'œuvre sonore. Deuxième « proposition de monument » dans la production de Sam Durant, la pièce commémore l'émergence du rock sudiste au début des années 1970. Imitant la façade d'une cabane de marais typique, avec rondins de bois, terrasse et auvent en tôle ondulée, l'œuvre comprend également une sélection de disques vinyles, classiques du rock sudiste, compilés dans des caisses, que le public est invité à écouter en les passant sur l'une des deux platines mises à sa disposition. Un ensemble de rochers et une poubelle surmontent la cabane, le tout recélant le système d'amplification de l'installation. Sur la terrasse, deux chaises de camping ont été transformées en rocking-chairs, elles appellent à l'écoute décontractée de quelques morceaux choisis et renvoient à l'histoire des jam sessions (bœufs musicaux) qui animaient le Friendship Park de Jacksonville à la fin des années 1960.
À travers la musique populaire du Sud, Sam Durant traque les réalités politiques et sociales du pays. Il met l'accent sur les tensions raciales qui persistent entre les états du Nord et du Sud et qui se donnent à comprendre en filigranes plus ou moins appuyés dans les chansons proposées à l'écoute. Reprenant le principe des jardins zen et de l'usage des pierres dans le paysage, Sam Durant le détourne et joue la carte du vacarme contre celle de la méditation. Version occidentalisée d'une pratique orientale, le jardin devient un terrain de jeu foutraque et factice. Il semble dire alors la difficulté à sortir des dogmes de la culture.
Innervée de sources en tout genre, de Neil Young à Lynyrd Skynyrd en passant par Robert Smithson, Isamu Noguchi ou les Eames, l'œuvre, qui se présente d'abord à travers sa puissance évocatrice et immergeante, se complexifie et révèle peu à peu l'appétit d'un artiste en capacité de faire résonner une multitude d'éléments. « Avec Durant comme guide, écrit David Pagel, l'histoire de l'art récente n'est pas cette chose sèche et dévitalisée que l'on peut trouver dans les manuels scolaires. En fouillant dans les poubelles de l'histoire commune, son installation intellectuellement tapageuse transforme le passé en un éclair à l'intérieur duquel high et low cultures s'affrontent. Les étincelles volent dans tous les sens1».

→ Sam Durant

Communauté - IAC - 07/05 - 26/09 2004 André Morin © Sam Durant

Sam Durant, Proposal for Monument in Friendship Park, Jacksonville, Florida, 2000 Communauté - IAC - 07/05 - 26/09 2004 André Morin © Sam Durant

Communauté - IAC - 07/05 - 26/09 2004 André Morin © Sam Durant

Sam Durant, Proposal for Monument in Friendship Park, Jacksonville, Florida, 2000 Communauté - IAC - 07/05 - 26/09 2004 André Morin © Sam Durant

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Sam Durant, Proposal for Monument in Friendship Park, Jacksonville, FL
i-ac.eu/fr/collection/465_proposal-for-monument-in-friendship-park-jacksonville-fl-SAM-DURANT-2000
imprimé le 20 mai 2024 [16:50] depuis l'adresse IP : 44.221.70.232
© Institut d’art contemporain 2024