Marie-Claire Messouma Manlanbien

née en 1990 à paris (france) 
VIT ET TRAVAILLE À PARIS (FRANCE) ET À ABIDJAN (CÔTE D'IVOIRE)

Diplômée de l’École des Beaux-arts de Paris-Cergy en 2016, elle est sélectionnée la même année pour le 61e Salon de Montrouge. En 2018 elle participe à la Biennale EVA Internationale à Limerick (Irlande) et en 2019 au projet « d’archives » HERstory au MAC VAL. La même année, elle présente son travail dans différentes expositions personnelles, à la Galerie 50 GOLBORNE à Londres (Angleterre), à la Galerie Primo Marella à Milan (Italie) ou encore à la Cité internationale des arts à Paris (France). En 2020 elle est invitée au CAC La Traverse (Alfortville), au FRAC Île-de-France (Paris) et à l'Orangerie du Jardin du Luxembourg (Paris) en 2021 avant de participer à la Biennale de Bamako (Mali) en 2022 pour sa treizième édition.

Le travail de Marie-Claire Messouma Manlanbien, résolument pluridisciplinaire, se déploie à travers une multitude de médiums. Sculptures, peintures, dessins, broderies, installations, performances, gravures, photographies et vidéos permettent à l’artiste de s’emparer de divers matériaux – manufacturés ou naturels – pour développer une œuvre riche de nombreuses références culturelles et éminemment polysémique. À travers des installations au sein desquelles les matériaux les plus divers – bois, métal, tissu, cire, sel, coquillages – se rencontrent, s’assemblent et dialoguent, l’artiste invite le·la visiteur·euse à se poser la question d’un possible syncrétisme culturel et propose ce qu’elle définit comme un « va-et-vient entre ethnicité et modernité ». Dans un monde aussi globalisé que fragmenté par d’innombrables inégalités, il s’agit là d’une pratique véritablement engagée, qui convoque une mémoire collective à travers le corps d’une personne, dont la pratique est aussi performative. Le verbe est au cœur de l’œuvre de Marie-Claire Messouma Manlanbien qui crée des « narrations poétiques » en utilisant à la fois les figures des cultures populaires occidentales et les objets traditionnels issus des sociétés matriarcales caribéennes de la Guadeloupe et des Akans de Côte d’Ivoire1.
Elle aborde également les territoires de la féminité, notamment via le thème de la fertilité, autant que le rapport aux traditions artisanales au sein d’une société modernisée. L’artiste produit des écosystèmes où les matériaux tant naturels que manufacturés entrent en relation et cohabitent. Avec une poésie entrelaçant les mots et les formes, les oeuvres figurent les rapports, notamment spirituels, que l’être humain entretient avec l’ensemble du vivant.

La collection

Marie-Claire Messouma Manlanbien

Sans titre

2021

La collection

Marie-Claire Messouma Manlanbien

Sans titre

2021

La collection

Marie-Claire Messouma Manlanbien

Paysage et mamelles

2020

La collection

Marie-Claire Messouma Manlanbien

MAP #16 / MAP #17

2019

La collection

Marie-Claire Messouma Manlanbien

→ consulter les œuvres
de la collection en ligne
IAC → Marie-Claire Messouma Manlanbien ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/1789_marie-claire-messouma-manlanbien
imprimé le 17 avril 2024 [20:57] depuis l'adresse IP : 3.238.117.130
© Institut d’art contemporain 2024