© Blaise Adilon

Maria Loboda, To Separate the Sacred From the Profane, 2016
[Séparer la sacré du profane]
Maria Loboda, In the Long Yawn, 2016
[Dans un long baillement]
Courtesy de l’artiste et de la Galerie Maisterravalbuena, Madrid
Maria Loboda, Young Satyr Turning to Look at His Tail, 2017
[Jeune satyre se retournant pour regarder sa queue]
Production Kunsthalle Basel
Maria Loboda, A Rapid Approach or More Likely Departure, 2014
[Une approche rapide ou plutôt un départ]
Vue de l'exposition Maria Loboda - La Fête, La Musique, La Noce, du 2 juin au 13 août 2017 à l'Institut d'art contemporain, Villeurbanne

© Blaise Adilon

IAC → EXPOSITIONS → in situ → ml_b_bai_7289_dxo_1_web.jpg
i-ac.eu/fr/medias/4422
imprimé le 24 novembre 2017 [14:17] depuis l'adresse IP : 54.198.210.67
© Institut d’art contemporain 2017