Amélie Giacomini et Laura Sellies

Robe pour un corps évaporé

2020

Sculpture au sol, papier Kobb
200 x 400 cm
Collaboration avec Sébastien Meyer

Œuvre produite à l'occasion de la Fabrique du Nous, IAC, 2020

Comme souvent dans leur travail, Amélie Giacomini et Laura Sellies créent un récit dans l’espace en attente d’activation. La Robe pour un corps évaporé, couchée au sol, se fond dans une installation en papier Kobb, fait de fibres végétales pressées puis séchées. L’assemblage de différents éléments géométriques plissés laisse apparaître une silhouette. Lors d’une performance aux allures de rituel ancestral, une femme découpe le fil de coton qui relie cette robe à l’ensemble et la revêt. Comme connectée aux différents éléments présents dans la pièce, tout en semblant évoluer dans un autre espace-temps, la performeuse habite avec son propre corps les formes-sujets de cette fiction. Inspirée par L’Île aux femmes de l’anthropologue Serge Dunis1, qui étudie le mythe d’une l'île polynésienne où ne vivent que des femmes, l’œuvre d'Amélie Giacomini et Laura Sellies raconte, à travers des formes aussi figées qu’éphémères, la transformation, la métamorphose, la mue.

→ Amélie Giacomini et Laura Sellies

© photo Thomas Lannes

Amélie Giacomini et Laura Sellies, Robe pour un corps évaporé, 2020 © photo Thomas Lannes

Amélie Giacomini et Laura Sellies, Robe pour un corps évaporé, 2020
Performance d'Anna Gaïotti, 30 octobre 2020 dans le cadre de Rituel·le·s - Fabrique du Nous, IAC

© photo Thomas Lannes

Amélie Giacomini et Laura Sellies, Robe pour un corps évaporé, 2020
Performance d'Anna Gaïotti, 30 octobre 2020 dans le cadre de Rituel·le·s - Fabrique du Nous, IAC © photo Thomas Lannes

© photo Thomas Lannes

Amélie Giacomini et Laura Sellies, Robe pour un corps évaporé, 2020
Performance d'Anna Gaïotti, 30 octobre 2020 dans le cadre de Rituel·le·s - Fabrique du Nous, IAC © photo Thomas Lannes

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Amélie Giacomini et Laura Sellies, Robe pour un corps évaporé
i-ac.eu/fr/collection/828_robe-pour-un-corps-evapore-AMELIE-GIACOMINI-ET-LAURA-SELLIES-2020
imprimé le 27 janvier 2023 [19:20] depuis l'adresse IP : 44.212.99.248
© Institut d’art contemporain 2023