Daniel Steegmann Mangrané

Eri Sáli

2019

Laiton
13 x 3 x 1 cm
Coffret en bois, extérieur 21 x 12 x 5,5 cm - intérieur 20 x 10 x 5 cm

Multiple en 17 exemplaires, réalisé en mars 2019, produit par les Amis de l’IAC, Villeurbanne/Rhône-Alpes

La série de feuilles Eri Sáli exprime avec poésie l’attention que Daniel Steegmann Mangrané porte à la nature et son goût pour le vivant dans ses apparitions les plus ténues.
Le titre "Eri Sáli", écrit en langue amérindienne Tupi Guaraní, est très polysémique : Eri est une feuille. Sáli désigne plusieurs formes : celle de la feuille bien sûr, mais aussi celle du canot, celle de la pointe d’une flèche, celle du sexe féminin ; dans tous les cas, une forme oblongue et frémissante saisie dans le souffle du mouvement.
Les 17 feuilles sont faites à la main d’après une feuille mangée par les insectes. Moitié sculptées par l’artiste, moitié par la petite bête, elles s’apparentent alors à une dentelle végétale, avec de délicates variations de l’une à l’autre dues aux effets d’oxydation. 
Accrochées en une ligne murale, elles dessinent une partition, une sorte de chant de la nature et de la vie.

→ Daniel Steegmann Mangrané

© photo Blaise Adilon

Daniel Steegmann Mangrané, Eri Sáli, 2019
Édition 17/17 © photo Blaise Adilon

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Daniel Steegmann Mangrané, Eri Sáli
i-ac.eu/fr/collection/771_eri-sali-DANIEL-STEEGMANN-MANGRANE-2019
imprimé le 10 avril 2021 [23:58] depuis l'adresse IP : 3.227.235.183
© Institut d’art contemporain 2021