Katinka Bock

April Sculpture, one of twelve

2018

Sculpture en 12 éléments, réalisée en novembre 2018, produite par les Amis de l'IAC, Villeurbanne/Rhône-Alpes
Céramique
30 x 10 (ø) cm
Elément J

La sculpture-édition en céramique de Katinka Bock vient dans la foulée de l’exposition Tomorrow’s Sculpture : radio, exposition monographique présentée à l’IAC à l’automne 2018. Sa réalisation est issue de plusieurs étapes à la fois minutieuses et physiques, qui jouent sur l’alignement de douze cylindres en terre crue sur une surface rectangulaire, puis sur la modification subtile de leur forme sous l’effet d’un poids ajouté. Ainsi, les formes se sont légèrement affaissées, sans s’écrouler, de même qu’elles se sont solidarisées en quelque sorte. Leur surface, qui a reçu l’empreinte d’une grille métallique, s’apparente à une peau, striée, ridée ou simplement marquée. Chaque élément est donc singulier mais la totalité s’emboîte dans un corps commun, qui devient une sculpture. Douze personnes peuvent alors se répartir la pièce, comme une nouvelle famille constituée, qui se partagerait une histoire commune. Cette pièce est caractéristique de la démarche de l’artiste qui travaille les matériaux et les gestes selon un processus d’exploration des formes et des liens dans un dialogue actif avec le corps. Elle incarne aussi, littéralement, la conception deleuzienne du rhizome, en ne limitant pas l’objet créé à une catégorie, celle de l’unique ou celle du multiple, mais en introduisant les notions de mouvement et de débordement, de l’un à l’autre. Ainsi, c’est en soustrayant chaque élément du tout auquel il appartient que se crée chaque sculpture, laquelle devient autonome mais naturellement reliée.

→ Katinka Bock

© photo Blaise Adilon

Katinka Bock, April Sculpture, one of twelve, 2018 © photo Blaise Adilon

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Katinka Bock, April Sculpture, one of twelve
i-ac.eu/fr/collection/718_april-sculpture-one-of-twelve-KATINKA-BOCK-2018
imprimé le 23 février 2020 [21:22] depuis l'adresse IP : 3.94.202.172
© Institut d’art contemporain 2020