Jean-Gabriel Coignet

Sans titre (Titre attribué : Le Yoyo)

1983

De la série Stylites (juillet 1983)

Acier, onduline, polyester et tuyau d'arrosage
180 x 70 x 30 cm

Sans titre fait partie des structures verticales et linéaires de la série Stylites qui utilisent des matériaux et des formes hétéroclites. Composée d’acier, d’onduline, de polyester et de tuyaux d'arrosage, l’œuvre constitue un assemblage d'aspect fragile dont l'enjeu est de se maintenir en équilibre.
Avec cette pièce, et les autres œuvres de la même série, Jean-Gabriel Coignet aborde de nouveaux problèmes liés à cette recherche fondamentale qu’est la sculpture : problèmes d’équilibre, d’assemblage et de manipulation des matériaux.
Au contraire des massifs Cylindres réalisés auparavant par l’artiste, les Stylites sont des structures frêles, paraissant traversées par le paysage, par l’espace dans lequel elles se trouvent. Ces sculptures développent une poétique de la fragilité, de la précarité et de l’éphémère. Leur titre est éloquent, puisqu’il fait référence à des religieux contemplatifs, vivant en ermite au sommet d’une colonne ou d’une tour.

« (…) Avec les stylites j’ai directement abordé la verticalité, la gravité en mettant en avant une autre proposition : ceci est un assemblage de ferraille. Leur point de départ est la deuxième sculpture commandée par la ville de Lyon pour les jardins de l’ELAC qui se trouvent au sommet du Centre d’Échanges de Perrache. J’ai décidé une surenchère à la hauteur par rapport à ce lieu en réalisant une grande construction, deux montants de dix mètres avec une lame d’acier comme un plongeoir. Pour de multiples raisons, ce travail n’a pu être installé dans ce lieu, mais parallèlement j’ai réalisé le premier stylite avec cette notion de prise de hauteur et sa conséquence immédiate, le risque de la chute, de l’effondrement.
Je me suis remis à souder et à assembler très très vite des chutes de métal qui traînaient dans mon atelier. Je forçais le plastique ou la tôle ondulée pour les inclure entre les tiges métalliques, je contraignais les matériaux et jouais peu sur leurs propriétés mécaniques. Cette période avait pour objectif de réaliser des ″croquis de sculpture″ avec ce côté jeté et rapide1 (…) ».

→ Jean-Gabriel Coignet

© droits réservés

Jean-Gabriel Coignet, Sans titre, 1983. © droits réservés

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Jean-Gabriel Coignet, Sans titre (Titre attribué : Le Yoyo)
i-ac.eu/fr/collection/705_sans-titre-titre-attribue-le-yoyo-JEAN-GABRIEL-COIGNET-1983
imprimé le 16 août 2022 [11:58] depuis l'adresse IP : 44.200.171.74
© Institut d’art contemporain 2022