Maria Thereza Alves

Chanson Florale

2018

Œuvre produite à l'IAC durant l'exposition The Middle Earth - Projet Méditerranéen de Maria Thereza Alves & Jimmie Durham, en 2018
Participation à la bande sonore : Romain Bonne, Laura Langlet, Samuel Mecklenburg, Ida Mininni, Jeanne Rivoire, Morgane Roumegoux, Floraine Sintes
Installation sonore, bancs en bois, plantes du bassin méditerranéen
Durée bande sonore : 19'
Tirage 1/2 + 1 EA

Chanson Florale a été réalisée pour l'exposition de Maria Thereza Alves et Jimmie Durham The Middle Earth, présentée à l'IAC du 2 mars au 27 mai 2018. Il s'agit d'une pièce sonore, faisant entendre des voix qui scandent les noms vulgaires de plantes méditerranéennes, dont des spécimens sont présents dans l'exposition.
L’œuvre, comme une encyclopédie chantée, se déploie de manière à la fois discrète et entêtante dans l'espace. Le geste adamique de l'homme moderne, visant à nommer les choses pour les classer, les ordonner, est ici disjoint, et la désignation échoue entre les mots et les choses. On peut penser à l'œuvre d'Alves de 2009, This is not an Apricot, où un marchand de Manaus en Amazonie appelle tous ses fruits, indigènes, des « abricots ».
Alves et Durham parlent au sujet du projet The Middle Earth d'un « poème épique, tragique », qui brouille la frontière entre ce qui est fait de main d'homme et ce qui est façonné par la nature et le temps. De la même manière, Chanson Florale confère à la taxinomie botanique toute la dimension d'un mythe.

→ Maria Thereza Alves

© photo Blaise Adilon

Maria Thereza Alves, Chanson Florale, 2018. 
Vue de l'exposition The Middle Earth - Projet Méditerranéen de Maria Thereza Alves & Jimmie Durham à l'IAC en 2018.  © photo Blaise Adilon

© photo Blaise Adilon

Maria Thereza Alves, Chanson Florale, 2018.
Vue de l'exposition The Middle Earth - Projet Méditerranéen de Maria Thereza Alves & Jimmie Durham à l'IAC en 2018. © photo Blaise Adilon

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Maria Thereza Alves, Chanson Florale
i-ac.eu/fr/collection/678_chanson-florale-MARIA-THEREZA-ALVES-2018
imprimé le 04 avril 2020 [20:04] depuis l'adresse IP : 3.234.244.18
© Institut d’art contemporain 2020