Danièle Orcier

Sans titre

1986

Diptyque
Sérigraphie sur papier Arches
91 x 63 cm

Danièle Orcier dessine le diptyque Sans titre à partir d’une vue de son atelier donnant sur la campagne. Le dessin au trait, appréhendé comme « une matière vivante1 », est l’adjuvant grâce auquel elle compose l’image d’un paysage où se côtoient nature sauvage et terre cultivée. Expression métaphorique d’une relation au lieu, ces deux dessins sont construits sur le même procédé des deux tiers/un tiers ; principe qui régit également le genre du portrait. Sur les deux dessins, une série de petits traits verticaux se déploient sur le premier tiers de la feuille et organisent simultanément un premier plan et une perspective, conduisant le regard sur les deux tiers restants. La multitude de traits enchevêtrés de la partie supérieure s’organisent pour laisser voir une nature dense.
Jouant sur les oppositions entre figuration et abstraction, nature et culture, Danièle Orcier interroge son médium et son potentiel à rendre compte du mouvement perpétuel des formes et de leurs perceptions.

→ Danièle Orcier

© André Morin

Danièle Orcier, Sans titre, 1986. © André Morin

© André Morin

Danièle Orcier, Sans titre, 1986. © André Morin

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Danièle Orcier, Sans titre
i-ac.eu/fr/collection/533_sans-titre-DANIELE-ORCIER-1986
imprimé le 23 septembre 2020 [01:41] depuis l'adresse IP : 3.228.10.17
© Institut d’art contemporain 2020