Michel François

Walk Through a Line of Neon Lights

2004-2009

Néons brisés
Dimensions variables
Pièce unique

Walk Through a Line of Neon Lights consiste en un tapis de néons blancs, parfaitement alignés et rompus en leur milieu. L'œuvre a été recréée pour l'exposition Plans d'évasion, à l'Institut d'art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes (12 mars - 9 mai 2010). De 2004 à 2010, Michel François a plusieurs fois utilisé ce principe artistique et notamment en 2005 au centre culturel flamand De Markten à Bruxelles, où l'œuvre fit l'objet d'une performance : en présence d'un public, l'artiste avançait sur l'alignement de néons, les brisant sous ses pas. L'intervention destructrice de l'artiste se confond ici avec l'acte créatif, un motif récurrent dans l'œuvre de Michel François (repris par exemple dans Pièce à conviction, Pavillon brisé, 2009). Cette pièce présente un intérêt à la fois esthétique et symbolique. C'est tout d'abord le plaisir visuel d'une matière qui change d'état et de qualités plastiques sous les pas du marcheur : la surface lisse et vitrée fait place à un amoncellement d'échardes et de poussières, une bande blanche tracée au milieu du chemin.
L'utilisation des néons reprend en outre le thème du détournement des objets du quotidien, que l'artiste explique en ces mots : « des objets ont perdu leur fonction, [...], oblitération définitive, les objets ont cette mémoire, mais on n'en n'a plus l'usage. »

→ Michel François

© Blaise Adilon

Michel François, Walk through a line of neon lights, 2004-2009 © Blaise Adilon © ADAGP

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Michel François, Walk Through a Line of Neon Lights
i-ac.eu/fr/collection/21_walk-through-a-line-of-neon-lights-MICHEL-FRANCOIS-2004-2009
imprimé le 23 mai 2019 [15:09] depuis l'adresse IP : 34.229.151.87
© Institut d’art contemporain 2019