Zoë Grant

Née en 1995 à Santiago (Chili)
Vit et travaille à Lyon
Le travail de Zoë Grant est une traversée entre Leroy Merlin et la boutique de seconde main la plus proche. Que ce soit du laminé ou du marbre, les matériaux rappellent les surfaces domestiques mais prennent une envergure fantaisiste. Ses productions se préoccupent du contexte de leur exposition et engendrent une relation avec l’espace concret dans lequel elles sont montrées. Effleurant l’in situ, ses installations mettent en exergue les surfaces et les lignes architecturales du lieu de l’exposition. À base d’humour auto-critique, la démarche de Zoë Grant déjoue le sérieux de la référence. Exagérée ou minimisée, elle se décline à différentes échelles et réside dans son usage des références : celles-ci constituent une matière première. Il s’agit d’une relecture subjective de la muséification d’objets venant aussi bien de l’Arte Povera, de Charlotte Perriand, du Memphis Group, que d’un studio artisanal de design italien. Cette manière d’assembler des images d’origines historiques hétérogènes complexifie l’interprétation des œuvres. Celle-ci oscille entre mauvaise copie, fragment et erreur de traduction. La requalification des objets trouvés, voués à la déchetterie, ajoute une strate de vécu aux œuvres.
IAC → Zoë Grant ← Artistes
i-ac.eu/fr/artistes/1743_zoe-grant
imprimé le 10 avril 2021 [23:41] depuis l'adresse IP : 3.227.235.183
© Institut d’art contemporain 2021