à venir

Marie Dechavanne

Cénozoé

Galeries Nomades 2020

du  au 
Pour Galeries Nomades2020, Marie Dechavanne prépare l'exposition Cénozoé pour Le Creux de l’Enfer à l’Usine du May à Thiers. Inspiré par son voyage récent en Australie, où les paysages ont été ravagés par les incendies, et plus généralement par les travaux de réaménagement qui font suite à des intempéries, ce projet s’empare des sujets de la catastrophe ou de la ruine pour mettre en forme un processus de reconstruction. Marie Dechavanne crée une sorte de mot-valise pour l’intituler, en référence à l’idée d’une « nouvelle vie », contenue dans l’étymologie de notre ère géologique du Cénozoïque. L’artiste conçoit une installation au sol composée de dalles et ponctuée par des colonnes et une coupe en bronze, dans laquelle elle intègre des matériaux naturels (baies d’églantiers) ou liés à la calcination (chaux, cendres). L’exposition met en œuvre une problématique forte dans la démarche de l’artiste, celle de l’inscription sensible de la trace et du cycle dans un espace donné.
IAC → EXPOSITIONS → ex situ → Jeune création → Galeries nomades → Marie Dechavanne → Cénozoé
i-ac.eu/fr/expositions/25_galeries-nomades/2020/571_CENOZOE
imprimé le 26 octobre 2020 [08:23] depuis l'adresse IP : 34.236.245.255
© Institut d’art contemporain 2020