Jean-Charles Massera

Kiss My Mondialisation

du  au 
En invitant Jean-Charles Massera, l’Institut d’art contemporain expérimente la monstration des dispositifs d’un « auteur multi-supports », à la fois écrivain contemporain, auteur de fictions, de drames sociopolitiques, de pièces radiophoniques, d’essais sur l’art et le cinéma et de projets d’affichages dans l’espace public.

Jean-Charles Massera travaille la langue dans différents formats jusqu’aux objets sonores. Dès le début de son travail, il a oscillé entre le texte, l’image et le son. Investir le champ sonore et concevoir autrement les opérations de montage, mixage, couper-coller, lui permettent de sortir du support livre et d’arranger d’autres formes (enregistrements, chansons, photographies, vidéos) pour transposer une parole ordinaire et faire entendre d’autres voix. La perception du réel se fait ici ouvertement critique avec une traduction des contextes de vie selon un regard socio-politique, et à travers des fictions polyphoniques à plusieurs sujets collectifs.
En abordant différents langages, formats et modes d’expérience, Jean-Charles Massera s’attaque aux effets aliénants de la mondialisation et interroge les nouvelles conditions de nos existences, aux plans individuel et collectif. Avec son projet pour l’Institut, Jean-Charles Massera approfondit sa démarche d’écrire dans l’espace et affirme ce geste comme un acte politique et artistique à la fois.

IAC → EXPOSITIONS → in situ → Jean-Charles Massera → Kiss My Mondialisation
i-ac.eu/fr/expositions/24_in-situ/2010/14_KISS-MY-MONDIALISATION
imprimé le 14 décembre 2017 [16:22] depuis l'adresse IP : 107.20.115.174
© Institut d’art contemporain 2017