Anish Kapoor

du  au 
© IAC

Exposition Anish Kapoor du 20 mai au 5 juillet 1983 au Nouveau Musée
Anish Kapoor, Three, 1982

© IAC

Si Anish Kapoor fait bien partie de la nouvelle génération de sculpteurs britanniques apparus voici quelques années sur la scène internationale, il y tient pourtant une place bien à part, tant par ses origines indiennes que par l'originalité de ses travaux.

L'élaboration de formes extrêmement sensuelles, l'utilisation qu'il fait des pigments en poudre comme d'une couleur pure, la mise en espace des éléments qui forment ses sculptures, tout concourt, au-delà des influences et des codes que nous connaissons, à la création d'une œuvre au premier abord étrange et déroutante. L'espace, le lieu, le temps même de leurs parcours, de leurs lectures, ne nous sont pas immédiatement familiers. C'est à la réconciliation des opposés, à la quête de l'unité que nous convient les travaux d'Anish Kapoor.

Cette exposition est réalisée en coproduction avec la Walker Art Gallery de Liverpool, avec le soutien du British Council, et un essai de Marco Livingstone, sous-directeur du Musée d'Art Moderne d'Oxford dans le présent catalogue. Qu'ils soient tous, ainsi que l'artiste, remerciés pour leurs aides.

François Perrodin.
Le Nouveau Musée

Introduction de François Perrodin de l'ouvrage monographique Anish Kapoor - Feeling Into Form, Le sentiment de la forme, la forme du sentiment - de 1983, édité par le Nouveau Musée et la Walker Art Gallery.

IAC → EXPOSITIONS → in situ → Anish Kapoor → Anish Kapoor
i-ac.eu/fr/expositions/24_in-situ/1983/185_ANISH-KAPOOR
imprimé le 22 juillet 2019 [05:14] depuis l'adresse IP : 54.161.118.57
© Institut d’art contemporain 2019