Gérard Collin-Thiébaut

Le peintre parcourt sa propre exposition

du  au 
© IAC

Affiche de l'exposition

© IAC

Travaillant d'abord sur des dessins en format de diapositives accompagnés d'une phrase de texte, Gérard Collin-Thiébaut a changé récemment de style y apportant une évolution. Le dessins est photographié, projeté, le texte l'accompagnant est devenu son.

Sous le titre L'artiste parcourt sa propre exposition, Gérard Collin-Thiébaut a conçu un cheminement à travers l'espace du Nouveau Musée, ponctué de six pauses avec six projecteurs-lecteurs de cassettes. Il explique lui-même sa démarche : « le peintre marchait en long et en large, parcourant les lieux de sa propre exposition, sans voir. Ses pensées étaient ailleurs, vers tout ce qui n'est pas la peinture et fait la vie ».

Collin-Thiébaut conserve tout au long de cette exposition une ambiguïté entre l'artiste toujours présent et le visiteur. Ambiguïté sur le travail de l'image et le son reflet plus émotionnel de la création.

IAC → EXPOSITIONS → in situ → Gérard Collin-Thiébaut → Le peintre parcourt sa propre exposition
i-ac.eu/fr/expositions/24_in-situ/1983/184_LE-PEINTRE-PARCOURT-SA-PROPRE-EXPOSITION
imprimé le 23 avril 2019 [14:35] depuis l'adresse IP : 34.228.38.35
© Institut d’art contemporain 2019