Carl Andre

du  au 

Carl Andre, lors d'un passage au Nouveau Musée, avait jugé l'espace intéressant. Il s'en suit une exposition d'œuvres conçues spécialement pour lui. Simplicité dans les formes des volumes uniquement rectangulaires, et unicité dans la couleur : le blanc.

La sculpture minimale de Carl Andre (né en 1935) est une œuvre déjà entrée dans l'histoire. Elle s'impose avec une force tranquille, immuable, en face des modes changeantes. Partie de la « colonne sans fin » de Brancusi, elle tend vers la forme la plus simple (le carré, le parallélépipède) où le matériau reste brut, et elle s'insère si justement dans l'espace qu'elle n'en est plus qu'un élément. De la sculpture, elle n'a plus ni le travail de mise en forme, ni la verticalité d'un bloc érigé sur un socle. Elle épouse le plus souvent la surface du sol, elle pousse, comme le dit Carl Andre, le spectateur « à s'ouvrir une voie ».

IAC → EXPOSITIONS → in situ → Carl Andre → Carl Andre
i-ac.eu/fr/expositions/24_in-situ/1983/181_CARL-ANDRE
imprimé le 23 avril 2019 [13:52] depuis l'adresse IP : 34.228.38.35
© Institut d’art contemporain 2019