Claude Rutault

Ambition d'art bis

du  au 

Tour Part-Dieu (anciennement tour du Crédit Lyonnais) Lyon

L'accrochage de Claude Rutault au Nouveau Musée mime ceux des musées les plus traditionnels : toiles et papiers d'un format standard sagement alignés sur les murs. Mais cet accrochage ne semble pas contenir de peinture, même si elle est littéralement sur les toiles et sur les murs : le tableau peint de la même couleur que le mur sur lequel il est posé n'est plus perçu comme œuvre monochrome ayant son identité propre. La frontière entre l'art et son environnement s'estompe.
Le travail de l'artiste englobe deux temps : le premier qui est une définition, celle inscrite dans le catalogue, et le deuxième qui est sa réalisation, nécessaire et éphémère. La deuxième dimension de son art concerne en effet l'action du temps sur l'œuvre. Si l'œuvre est perçue différemment selon l'environnement dans lequel elle est accrochée, elle évolue aussi avec les modifications qui interviennent avec le temps : mur repeint, tableau changé de place, déménagé, vendu... L'œuvre reste la même tout en étant modifiée dans son aspect extérieur temporaire : l'installation du Nouveau Musée sera réinstallée plus tard dans d'autres locaux, avec d'autres couleurs.
IAC → EXPOSITIONS → in situ → Claude Rutault → Claude Rutault
i-ac.eu/fr/expositions/24_in-situ/1981/198_CLAUDE-RUTAULT
imprimé le 22 avril 2019 [12:36] depuis l'adresse IP : 54.226.73.255
© Institut d’art contemporain 2019