Sandra Lorenzi

Make it rain

2018

Cactus, pierres, terre, tapis, palmes de palmier, structure en bois, moteur tournant
170 x 170 x 50 cm

Dans un paysage insulaire désertique, un cactus entouré de pierres et de roches volcaniques tourne sur lui-même, comme pour suivre la course sans fin du soleil. Ce fragment circulaire d’un monde chimérique repose sur le tapis d’un hypothétique palais persan. Tout autour, disposées au sol, sur une fine couche de terre, les feuilles de palmiers suggèrent le mouvement et son lien étroit avec l’astre du jour. Si la végétation peut renvoyer aux paysages arides d’Amérique du Sud ou d’Afrique saharienne, elle entre en contact avec une autre aire géographique, le Proche ou Moyen-Orient. Comme souvent dans le travail de Sandra Lorenzi, ce sont ces rencontres multiculturelles qui permettent d’écrire dans l’espace de nouveaux mondes possibles constitués d’éléments antinomiques chargés d’une forte énergie cosmo-tellurique. L’œuvre Make it rain, que l’on pourrait traduire ici par « faites qu’il pleuve », est une ode à la pluie, une invocation animiste, une incantation sculpturale discrète.

→ Sandra Lorenzi

© Photo Thomas Lannes

Sandra Lorenzi, Make it rain, 2018 © Photo Thomas Lannes

© Photo Thomas Lannes

Sandra Lorenzi, Make it rain, 2018 (détail) © Photo Thomas Lannes

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Sandra Lorenzi, Make it rain
i-ac.eu/fr/collection/810_make-it-rain-SANDRA-LORENZI-2018
imprimé le 27 janvier 2023 [19:34] depuis l'adresse IP : 44.212.99.248
© Institut d’art contemporain 2023