younès ben slimane

All come from Dust

2018

Projection vidéo couleur sonore
Durée : 9 min
Édition 1/5

Production Centre national du cinéma et de l'image de Tunisie

À Tozeur, dans le sud de la Tunisie, la fabrication artisanale de briques pour la construction se perpétue depuis des millénaires. Les maisons et les rues de cette ville située aux confins du Sahara forment un ensemble harmonieux avec l'environnement et la lumière du désert. Younès Ben Slimane, qui a fait de ces architectures vernaculaires son sujet d'étude, filme dans All Come From Dust le processus de construction d'un four à briques. L'angle documentaire se mue peu à peu en une méditation sur la transformation de la matière et il nous semble assister à une mystérieuse opération alchimique. La boue devient de l'argile, l'argile par le feu devient brique et la brique devient bâtiment. Couvert de poussière et anonyme, l'artisan lui-même paraît ne faire qu'un avec ce monde minéral auquel il donne forme. « Si nous sommes faits d'argile, la brique d'argile n'est autre qu'un bout de la personne qui la façonne».

Filmé au plus proche de la matière, All Come From Dust nous projette dans un monde en perpétuel renouveau, où le travail de la main redevient central, avec l'artisan comme figure démiurgique. « Tout vient de la poussière et retourne à la poussière » : le thème biblique du cycle des destructions et des créations est réactivé à la faveur de la rencontre et de la fusion des éléments.

→ younès ben slimane

Younès Ben Slimane, All Come From Dust, 2018

Younès Ben Slimane, All Come From Dust, 2018

IAC → COLLECTION → Acquisitions → younès ben slimane, All come from Dust
i-ac.eu/fr/collection/798_all-come-from-dust-YOUNES-BEN-SLIMANE-2018
imprimé le 27 janvier 2023 [18:31] depuis l'adresse IP : 44.212.99.248
© Institut d’art contemporain 2023