Ismaïl Bahri

Ligne fantôme

2006-2020

Installation in situ
Lumière naturelle et épingles en métal fixées au mur
Dimensions variables
Édition 1/3

Ligne fantôme est une installation in situ d’Ismaïl Bahri datée de 2006-2020. L’œuvre, d’une grande simplicité, est constituée d’une ligne d’épingles ordinaires plantées sur un mur. À un moment donné de la journée, selon la position du soleil, l’ombre portée de chaque épingle va produire une ligne continue et créer une image. Cet alignement éphémère, presque magique, se séparera ensuite en de multiples directions. La ligne est un motif qui traverse littéralement le travail d’Ismaïl Bahri, des gouttes d’eau progressant sur un fil à coudre de Coulée douce (2007) aux lignes de vie de la main de l’artiste dans Sondes (2017) en passant par la bobine déroulée sur un paysage enneigé de Dénouement (2011).

Cette œuvre-ci est très importante pour l’artiste car il la considère comme l’origine de ses recherches actuelles. Cette Ligne fantôme apparaît et disparaît donc de manière cyclique en fonction de la position du soleil dans le ciel. Si l’artiste concède évidemment de ne pas avoir créé cette mécanique, elle s’inscrit pour lui « dans le pli du mouvement des astres ». Avec cette ligne immatérielle et soumise aux contingences météorologiques (nuages, nuit), l’artiste fait de ce dessin, selon lui, un « instrument qui donne à percevoir un mouvement cosmique ».

→ Ismaïl Bahri

Ismaïl Bahri, Ligne fantôme, 2006-2020

Ismaïl Bahri, Ligne fantôme, 2006-2020

Ismaïl Bahri, Ligne fantôme, 2006-2020

Ismaïl Bahri, Ligne fantôme, 2006-2020

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Ismaïl Bahri, Ligne fantôme
i-ac.eu/fr/collection/759_ligne-fantome-ISMAIL-BAHRI-2006-2020
imprimé le 11 avril 2021 [00:49] depuis l'adresse IP : 3.227.235.183
© Institut d’art contemporain 2021