Allen Ruppersberg

The Never Ending Book. Part One : The Old Poems (For My Mother)

2007

Œuvre en 3 dimensions
Sérigraphies sur boîtes en carton, éléments de mobilier (bois laqué), impressions numériques sur papier (format US Letter) en couleur et en noir et blanc, sérigraphies sur bâche et sur papier carton
Dimensions variables

L’installation The Never Ending Book. Part One: The Old Poems (For My Mother) d’Allen Ruppersberg propose une vision panoramique de son travail à travers la mise en scène foisonnante (par la création de pièces de mobiliers de théâtre) d’œuvres originales et multiples. Une grande partie de la production d’Allen Ruppersberg est en effet basée sur l’idée de multiplicité, avec la création d’œuvres multiples découlant de l’existence d’un original, ou bien en utilisant des méthodes de reproduction à grande échelle pour créer des «tirages uniques» – certains de ces éléments pouvant être distribués au public. Des photocopies sont par exemple en libre usage pour le visiteur. Les pages de poèmes, dessins, extraits de magazine ou publicités font également l’objet d’une présentation murale selon le mode accumulatif propre à l’artiste. Deux bannières déroulent des assertions qui synthétisent la vision d’Allen Ruppersberg sur la collection.
L’œuvre The Never Ending Book est emblématique de toute la démarche d’Allen Ruppersberg, qui met l’objet livre comme medium plastique au centre de l’œuvre et recompose spatialement, selon une esthétique du fragment, sa pratique de collectionneur de livres, en particulier de littérature populaire. Allen Ruppersberg met en scène des combinatoires de classement – d’une littérature souvent « déclassée – et met en abîme sa propre pratique (collecter, extraire, copier, transposer, archiver, déplacer...) en posant des actes qui s’auto-génèrent sans fin déterminée, dans l’esprit de certains écrivains que l’artiste apprécie tout particulièrement : Marcel Proust, Raymond Roussel, Georges Pérec. Souvent, ses œuvres sont aussi des hommages, en l’occurrence à sa mère, et à travers The Never Ending Book se dessine par bribes le portrait d’une femme d’une certaine époque.

→ Allen Ruppersberg

© Blaise Adilon

Allen ruppersberg, The Never Ending Book. Part One : The Old Poems (For My Mother), 2007 © Blaise Adilon

© Blaise Adilon

Allen ruppersberg, The Never Ending Book. Part One : The Old Poems (For My Mother), 2007 © Blaise Adilon

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Allen Ruppersberg, The Never Ending Book. Part One : The Old Poems (For My Mother)
i-ac.eu/fr/collection/65_the-never-ending-book-part-one-the-old-poems-for-my-mother-ALLEN-RUPPERSBERG-2007
imprimé le 23 octobre 2019 [04:34] depuis l'adresse IP : 3.85.245.126
© Institut d’art contemporain 2019