Niek Van de Steeg

Le pavillon à vent (cour centrale)

1992

5 panneaux peints au fusain forment une paroi où une porte est intégrée
Bois, fusain, métal, peinture, photographie noir et blanc, verre, gouache
350 x 300 cm

Le Pavillon à Vent (cour centrale) est une installation composée de cinq panneaux qui, placés côte à côte, esquissent un espace circulaire, auquel le visiteur accède par une porte. Les orteils d’une plante de pied géante sont dessinés au fusain sur la paroi sur la face extérieure de cet arc de cercle. Il s’agit de fragments, presque de reliques, d’un monument à l’Europe présenté par l’artiste à Bilbao en 1992, le Manège des douze +, que l’on aperçoit sur une photographie en noir et blanc intégrée à l’installation.
Montrée à la Galerie Art : Concept en novembre 1992, cette œuvre annonce l’installation prochaine (fictive) du monument à Nice, où est alors implantée la galerie. Elle constitue une des nombreuses étapes du projet multimédia intitulé « Le Pavillon à Vent », constitué de maquettes, d’éléments architecturaux, de dossiers de presse, de photographies, de plan d’architectes, de films... Van de Steeg met en place une démarche novatrice, qui consiste à emprunter fidèlement le vocabulaire des agences d’architecture pour interroger l’instrumentalisation par les instances de pouvoir des formes artistiques.

→ Niek Van de Steeg

© droits réservés

Niek Van de Steeg, Le Pavillon à vent (cour centrale), 1992 © droits réservés

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Niek Van de Steeg, Le pavillon à vent (cour centrale)
i-ac.eu/fr/collection/595_le-pavillon-a-vent-cour-centrale-NIEK-VAN-DE-STEEG-1992
imprimé le 19 mai 2022 [14:06] depuis l'adresse IP : 3.235.176.80
© Institut d’art contemporain 2022