Ernest T.

Boîte n°2

1988

Quatorze peintures (abstraction géométrique) bleu, jaune, rouge, dans une boîte compartimentée
Acrylique sur toile de lin, boite en bois

Boîte n°2 est une œuvre d’Ernest T. datée de 1988 dont le sous-titre est le suivant : 14 peintures nulles (combinaison A) n° 111 à 124. Ce travail fait partie de sa série de « peintures nulles » que l’artiste produit depuis le milieu des années 1980. Les toiles poussent à une forme de paroxysme l’idée de signature visuelle qui, comme celle de Buren, permet à une œuvre d’être immédiatement reconnaissable et assignable à un artiste. Jugeant que la signature, ici sous la forme d’un T saturant la surface de la toile, a désormais plus d’importance que l’œuvre elle-même, Ernest T. pousse jusqu’à l’absurde cette idée dans un geste ironique teinté de cynisme. Présentées ici à l’intérieur d’une boîte en bois posée contre le mur de la salle d’exposition, ses peintures peuvent être déployées au dessus de ladite boîte. Dans le style d’une pure abstraction géométrique, les toiles sont conçues comme une parodie des productions des avant-gardes artistiques telle que le Suprématisme et le Constructivisme. Critiquant ouvertement les règles opaques régissant le milieu de l’art, ces « peintures nulles » d’Ernest T. s’envisagent également comme des objets de spéculation puisqu’encore vierges des valeurs et des instances de légitimation de l’art.

→ Ernest T.

© Ernest T.

Ernest T., Boîte n°2, 1988 © Ernest T.

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Ernest T., Boîte n°2
i-ac.eu/fr/collection/564_boite-n-2-ERNEST-T-1988
imprimé le 15 octobre 2019 [11:24] depuis l'adresse IP : 3.94.202.6
© Institut d’art contemporain 2019