Étienne Bossut

La Source

1983

Métal, résine polyester teintée dans la masse, peintures rouge et jaune
200 x 80 x 125 cm

La Source (1983) est une sculpture composée d’un assemblage d’objets. L’un des éléments prend appui au mur, deux autres au sol, et sont reliés par un filet coloré d’onduline suggérant ainsi l’écoulement du contenu de l’arrosoir dans le bidon avant de se déverser sur le plancher.
Comme souvent chez Étienne Bossut, la forme et la mise en scène des objets dans l’espace suggèrent des situations quotidiennes, tandis que leur couleur, leur assemblage et leur matière révèlent le caractère factice de l’ensemble, sa tentative ironique de représenter la réalité.
À cela s’ajoute une référence à l’iconographie classique de l’histoire de l’art. La Source renvoie effectivement au célèbre tableau de Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) réalisé entre 1820 et 1856. Conservée aujourd’hui au Musée d’Orsay, la toile présente une femme nue tenant dans ses mains une jarre qui repose sur ses épaules. De face, elle maintient le récipient afin d’en verser le contenu dans la rivière qui s’écoule au pied d’un paysage naturel de roche et de lierre.
Étienne Bossut conserve donc ici le motif principal de l’œuvre du maître : l’eau versée. Cependant, la femme a disparu au profit du mur, la jarre est remplacée par un arrosoir, le bidon est devenu le réceptacle de ce contenu et l’eau est figée dans la matière industrielle…

→ Étienne Bossut

© Étienne Bossut

Étienne Bossut, La Source, 1983
Exposition Curieux ?, Musée de Grenoble - 2005
Jean-Luc Lacroix
© Etienne Bossut © Étienne Bossut

IAC → COLLECTION → Acquisitions → Étienne Bossut, La Source
i-ac.eu/fr/collection/436_la-source-ETIENNE-BOSSUT-1983
imprimé le 16 août 2022 [13:01] depuis l'adresse IP : 44.200.171.74
© Institut d’art contemporain 2022